Faits divers – Justice

Un an de prison ferme pour avoir insulté des policiers nationaux à Perpignan

Par Stéfane Pocher, France Bleu Roussillon mardi 24 janvier 2017 à 9:02

Une voiture de police en octobre 2016 (illustration)
Une voiture de police en octobre 2016 (illustration) © Radio France - Rémi Brancato

Un jeune homme de 24 ans était poursuivi ce lundi en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Perpignan pour outrage et rébellion.

Ce jeune, connu des services de police, a nié les faits reprochés tout au long de son procès. Il s'est rebellé et débattu au moment de son interpellation, il avait proféré des insultes le 19 janvier 2017.

Après une course poursuite, il s'introduit dans un appartement occupé dans un immeuble.

Tout commence par un contrôle : des jeunes se trouvant à proximité se rebellent après un contrôle d’identité dans la cité DIAZ. Un conducteur de scooter n’avait pas son casque. Des cailloux ont ensuite été lancés sur une voiture de police sans faire de blessé heureusement.

Ce jeune, né en 1993, originaire d'un autre quartier de Perpignan, était connu des services de police. Il a déjà été condamné pour violence avec armes, dégradation et menaces de mort. Il comparaissait menotte aux mains. Il est reparti avec pour purger sa peine de prison.

Le ou les auteurs des jets de cailloux n’ont pas été identifiés.