Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un an de prison ferme pour le chasseur qui avait tué un randonneur sur les hauteurs de Revel en Isère

-
Par , France Bleu Isère, France Bleu

En octobre 2015, alors qu'il marchait sur un chemin de randonnée, Samuel, 20 ans, avait été mortellement touché par une balle. L'auteur du tir a été mardi condamné par le tribunal correctionnel de Grenoble à un an de prison ferme, ainsi qu'à deux ans avec sursis.

Samuel, 20 ans, a été tué en octobre 2015, dans le secteur de Freydières, sur la commune de Revel
Samuel, 20 ans, a été tué en octobre 2015, dans le secteur de Freydières, sur la commune de Revel © Maxppp - CHRISTOPHE AGOSTINIS

Grenoble, France

Ce jour-là, la végétation est dense dans le secteur de Freydières. Georges, 61 ans, dont presque quarante passés à chasser, tire en direction d'un chevreuil. La bête est au-dessus de lui. Plus haut encore, il y a un chemin de randonnée. Samuel, 20 ans, s'y trouve avec un ami de la faculté de géographie alpine. Il est mortellement atteint au thorax.

Le chasseur reconnait les faits, mais ne s'explique pas comment sa balle à pu atteindre le jeune randonneur

"Je ne comprends pas" répète à la barre le chasseur. Pour lui, il a tiré en direction d'un talus, le projectile aurait été dévié avance son avocat. Oui, il ne voyait pas s'il y avait des randonneurs sur le chemin, mais comme il y avait le talus, pas de risque. "J'ai pas tiré si haut" dit encore le retraité. Un discours que réfute l'avocat de la fédération de chasse, partie civile au procès "sinon c'est la loterie" dit son avocat Maître Méraud.

"On aurait aimé des excuses" - Maître Clémentine Robert, avocate de la famille de la victime

"On aurait aimé des excuses" ajoute Clémentine Robert, l'avocate de la famille de Samuel. Son père, lui, lance au chasseur "pour vous, il est plus important de tirer sur une bestiole que de prendre un minimum de précautions. Samuel avait 20 ans, encore plein de choses à vivre ! Maintenant c'est à nous de vivre avec ça".

Depuis les zones de chasse ont été revues à Revel, après cet accident qui a ôté la vie à un jeune homme passionné de montagne.