Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un dealer de Borny identifié... car il avait fait tomber son portable

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Les policiers ont identifié un suspect dans une affaire de drogue, en ramassant le portable qu'il avait fait tomber au cours de sa fuite. L'homme a finalement été interpellé en ce début de semaine, il sera jugé ce mercredi en comparution immédiate.

Le suspect reconnait avoir gagné 80 000 euros par semaine grâce à ce trafic de drogue.
Le suspect reconnait avoir gagné 80 000 euros par semaine grâce à ce trafic de drogue. © Radio France - Clémentine Sabrié

C'est ce qui s'appelle un coup de chance... Les policiers ont eu un coup de pouce du destin, dans une affaire de trafic de stupéfiant. Alors qu'ils enquêtaient depuis le mois de février sur un trafic de drogue dans le quartier de Borny, à Metz, ils se sont rendus dans un hall d'immeuble où se trouvaient un groupe de dealers

Des hommes qui ont pris la fuite... Mais l'un des suspects a fait tomber son téléphone en s'enfuyant ! Ce qui a permis son identification.   Deux autres hommes ont été interpellés début juillet dans cette affaire. Chez eux : un peu de drogue, des téléphones, et près de 2.500 euros en liquide. 

Le suspect prend encore la fuite... par les toits cette fois !

Mais les policiers cherchent toujours le principal suspect, celui qui a fait tomber son portable. À la mi-août, ils retournent dans le hall de l'immeuble. Peine perdue, cette fois l'homme s'enfuit par les toits, en abandonnant au passage de l'héroïne et de la cocaïne dans l'escalier.  Les deux autres sont à nouveau arrêtés, et condamnés à 4 et 10 mois de prison. 

80.000 euros par semaine pour l'homme qui se cachait dans la cuisine de ses parents

Finalement, le principal suspect est retrouvé lundi, caché dans la cuisine de ses parents, à Metz. En garde à vue, il reconnait mener un véritable business de la drogue, du lundi au vendredi, de midi à minuit. Environ 200 transactions par jour, qui lui rapportait 80.000 euros par semaine depuis un an.

Âgé de 18 ans, l'homme sera jugé en comparution immédiate ce mercredi. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess