Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un dealer présumé de cannabis interpellé à Pontarlier

-
Par , France Bleu Besançon

La police de Pontarlier a interpellé ce mardi un trafiquant présumé de cannabis. Lors d'une perquisition à son domicile les enquêteurs ont découvert le parfait attirail du dealer: balance, emballages, ustensiles et 117 g de résine de cannabis prêts à la vente.

Le dealer présumé a été interpellé ce mardi à Pontarlier (photo d'illustration)
Le dealer présumé a été interpellé ce mardi à Pontarlier (photo d'illustration) © Maxppp - Rémi Dugne

Pontarlier, France

C'est en enquêtant sur une affaire de bagarre devant une boulangerie que les policiers de Pontarlier ont arrêté incidemment un présumé trafiquant de drogue.  Les policiers perquisitionnaient ce mardi 2 avril au domicile d'un des suspects, à la recherche d'une matraque utilisée dans la bagarre. Mais ils sont en fait tombés sur le parfait attirail de vendeur de cannabis: 117 g de résine de cannabis, dont la plus grande partie conditionnée en barrettes d'1 ou 1,5 g prêtes à la vente, une balance de précision, un greender (ustensile servant à broyer le cannabis) et 60 euros en liquide.   

Placé en garde à vue, le pontissalien de 19 ans a nié toute implication dans un quelconque trafic. Il a expliqué aux policiers qu'il avait trouvé ce kit de dealer, ou l'avait volé à un inconnu, selon les versions, et étant fumeur de cannabis, il l'avait gardé pour sa consommation personnelle. Un argumentaire peu convaincant pour les policiers, d'autant qu'un individu interpellé précédemment en possession d'une petite quantité de cannabis a formellement reconnu l'individu sur photo comme étant son fournisseur.  

A l'issue de sa garde à vue, le jeune homme a été remis en liberté mercredi 3 avril au soir, mais avant de quitter le commissariat il s'est vu remettre une convocation pour comparaître devant le tribunal correctionnel de Besançon au mois de septembre. 

Choix de la station

France Bleu