Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Un début d'incendie à l'usine Aprochim de Grez-en-Bouère, sans conséquence pour la population

-
Par , , France Bleu Mayenne

Un début d'incendie s'est déclaré dans la nuit de mardi à mercredi sur le site Aprochim de Grez-en-Bouère, incendie rapidement maîtrisé par les pompiers. Mais c'est sans conséquence pour la population indique la Préfecture de la Mayenne.

L'usine Aprochim de Grez-en-Bouère.
L'usine Aprochim de Grez-en-Bouère. © Radio France - Julie Pacaud

Les pompiers et les gendarmes de la Mayenne sont intervenus dans la nuit de mardi à mercredi sur le site de l'usine Aprochim de Grez-en-Bouère dans le sud Mayenne, l'usine spécialisée dans le traitement de PCB, les produits chimiques. Il y a eu un début d'incendie au niveau d'un four, incendie rapidement maîtrisé par les pompiers. Il n'y a pas de dégâts en dehors du site, et aucune conséquences pour la population, tient à rassurer la préfecture de la Mayenne. 

Six tonnes de bobines de cuivre ont brûlé

L'incendie s'est déclaré vers 1h30 pour une raison encore inconnue dans l'un des fours du hall 2 de l'usine, dans l'une des enceintes sous vide qui traitent les transformateurs notamment électriques. Le feu a pris sur une surface d'environ 20m², six tonnes de bobines de cuivre ont brûlé, du cuivre qui compose les transformateurs traités par l'usine Aprochim, mais du cuivre non pollué au PCB assure la direction d'Aprochim qui se veut rassurante. 

Les premiers prélèvements réalisés par la brigade chimique montrent des taux de chlores et de composés organiques volatiles négatifs. Le laboratoire chargé des contrôles sur l'usine interviendra ce jeudi matin, les experts feront des prélèvements sur les abords de l'usine classée Seveso.

Deux incendies identiques en moins de trois ans

C'est le deuxième incendie de ce genre au même endroit, en moins de trois ans, après celui d’octobre 2017. L'activité de l'usine a été interrompue dès le déclenchement de l'incendie, et la direction indique que toutes les activités de traitements de l'usine sont suspendues jusqu'à nouvel ordre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu