Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un délégué du procureur de Béziers en détention provisoire

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Un délégué du procureur de Béziers, un gendarme à la retraite, a été placé en détention provisoire le 25 octobre. Il est mis en examen pour détournement de fonds, escroquerie aggravée et trafic d'influence. L'enquête est confiée au SRPJ de Montpellier.

Le délégué du procureur, un gendarme à la retraite de 69 ans, est derrière les barreaux depuis le 25 octobre
Le délégué du procureur, un gendarme à la retraite de 69 ans, est derrière les barreaux depuis le 25 octobre © Radio France - Salah Hamdaoui

Béziers, France

Un délégué du procureur de Béziers en détention provisoire depuis vendredi 25 octobre. Il est mis en examen pour détournement de fonds, escroquerie aggravée et trafic d'influence. C'est un ancien gendarme de 69 ans qui a fini sa carrière dans le Gard. Il est devenu délégué du procureur de Béziers il y a 12 ans. 

Une garde à vue de 48 heures

Comme tous les autres délégués, il était chargé de faire appliquer les sanctions décidées par le parquet et qui concernent des mesures alternative aux poursuites pénales. Des infractions de faible gravité et non contestées par l'auteur. Par exemple, une amende, un stage de citoyenneté ou bien la remise du permis de conduire.  

Échanges de bons procédés ?

On lui reproche d'avoir détourné une partie des amendes qu'il faisait payer aux justiciables. Les enquêteurs cherchent également à savoir s'il leur demandait de l'argent contre la promesse d'être un peu plus indulgent. Sa combine aurait duré trois ans, au moins. C'est le parquet de Narbonne qui est saisi et le SRPJ de Montpellier qui enquête.

Pas de salaire, mais une indemnité

Les délégués sont des citoyens mandatés par la justice qui exercent sous l'autorité du parquet. En général, des retraités, gendarmes et policiers, enseignants, magistrats ou travailleurs sociaux. Ils ne touchent pas de salaire. Ils sont indemnisés en fonction de la mission qu'ils ont accomplie : près de huit euros pour un rappel à la loi et près de 16 euros pour une obligation de soins.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu