Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un député des Bouches-du-Rhône appelle l'État à l'aide après les incendies de la Côte bleue

vendredi 29 juillet 2016 à 11:49 Par Rosalie Lafarge, France Bleu Provence et France Bleu

Entre le 13 et le 17 juillet, plusieurs incendies criminels ont ravagé des centaines d'hectares sur la Côte bleue. Vincent Burroni, député de la 12e circonscription des Bouches-du-Rhône, réclame une aide de l'État.

L'incendie du 13 juillet à Châteauneuf-les-Martigues
L'incendie du 13 juillet à Châteauneuf-les-Martigues © Maxppp -

Châteauneuf-les-Martigues, France

En quelques jours près de 500 hectares sont partis en fumée sur la Côte bleue mi-juillet. Des incendies criminels ont dévasté une partie des massifs sur les communes de Châteauneuf-les-Martigues, Ensuès-la-Redonne et Carry-le-Rouet.

Pour réhabiliter cet "écrin jusqu'alors préservé", le député de la 12è circonscription des Bouches-du-Rhône, Vincent Burroni, demande donc de l'aide à l'Etat.

"Une aide substantielle de l'État serait la bienvenue" - Vincent Burroni

L'ancien maire de la commune de Châteauneuf-les-Martigues et adjoint à la sécurité dit avoir toujours été sensible aux risques naturels sur ce territoire. Il avait d'ailleurs rejoint le PC sécurité établi lors de l'incendie de Châteauneuf-les-Martigues le 13 juillet et celui installé au centre de secours d'Ensuès le 15 juillet.

Certes, les travaux de réhabilitation sont en partie couverts par des aides du Département et de la Région, mais pour le député, "une aide substantielle de l'Etat en faveur des communes touchées serait la bienvenue".