Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un détenu agresse un gardien à Valence : un an de prison supplémentaire

samedi 7 novembre 2015 à 8:23 - Mis à jour le samedi 7 novembre 2015 à 8:24 Par Stéphane Milhomme et Tommy Cattaneo, France Bleu Drôme Ardèche

Le 18 octobre dernier, à la maison d'arrêt de Valence dans la Drôme, ce jeune de 26 ans avait frappé un surveillant au visage et essayer de l'étrangler. Il a depuis été transféré vers la prison de Saint Quentin Fallavier en Isère.

La prison de Valence dans la Drôme, avril 2015
La prison de Valence dans la Drôme, avril 2015 © Radio France - Stéphane Milhomme

Valence, France

La suite de cette nouvelle agression de gardien à la maison d'arrêt de Valence. Elle s'est produite la 18 octobre dernier. Le détenu comparaissait vendredi devant le tribunal correctionnel. Lors de la distribution des repas, il s'était jeté sur un gardien. Il lui donne plusieurs coups de poings au visage, le plaque contre le mur et lui crache dans la bouche. Il faut 4 surveillants pour maitriser cet homme de 26 ans.

A lire aussi : Six mois de prison supplémentaires après sa tentative d'évasion à Valence

A la barre, l'homme explique au tribunal qu'il ne supporte pas la prison, qu'il a besoin d'être suivit en hôpital psychiatrique. Il est schizophrène paranoïaque. Deux jours avant l'agression, il avait arrêté de prendre son traitement. Même sous curatelle renforcée, l'homme est pénalement responsable pour le tribunal. Il a déjà été condamné plusieurs fois pour vols, agressions et extorsions. Il écope donc d'un an de prison supplémentaire. Il purgera cette peine au centre pénitentiaire de Saint Quentin Fallavier.