Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un détenu armé d'un couteau de cantine sort de sa cellule à la prison de Maubeuge

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

A l'heure du repas vendredi 4 octobre, un détenu est sorti de sa cellule avec un couteau de cantine à la main. L'homme d'une trentaine d'année serait un détenu de droit commun, avec des troubles psychologique. Il devrait subir des examens médicaux lundi selon le syndicat Force Ouvrière.

Le détenu a été maîtrisé par trois surveillants. (Image d'illustration)
Le détenu a été maîtrisé par trois surveillants. (Image d'illustration) © Maxppp - Vincent Isore

Un détenu est sorti de sa cellule armé d'un couteau à la prison de Maubeuge vendredi 4 octobre. La scène s'est passée juste avant midi : les surveillants arrivent pour donner le repas en cellule, et sitôt sa porte ouverte, le détenu tente de sortir. Il tient dans sa main un couteau de cantine à bout rond.  

Un détenu de droit commun avec des troubles psychiatrique

Il a fallu trois surveillants pour l'arrêter. Selon le syndicat Force Ouvrière, cet homme est en cellule de discipline depuis vendredi soir, et une procédure de précautions dite du "passe menotte" s'applique. Désormais avant d'ouvrir la porte de sa cellule, ce détenu est menotté. Il devrait passer un examen psychiatrique lundi toujours selon le syndicat, qui affirme qu'il devrait bientôt changer d'établissement pénitentiaire.

Cet homme a déjà changé plusieurs fois de lieu de détention, à cause de son comportement. FO raconte que cet homme d'une trentaine d'année est un détenu de droit commun souffrant de troubles psychologique. Il était arrivé à Maubeuge lundi, après être passé successivement par la prison de Sequedin, où il aurait agressé deux gardiens au parloir ; puis à Annœullin où il aurait également fait des siennes. 

Choix de la station

France Bleu