Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un détenu de la centrale de Saint-Maur découvert avec une clé de la prison !

mercredi 25 juillet 2018 à 12:16 Par Gaëlle Fontenit, France Bleu Berry et France Bleu

Les faits datent d'il y a une quinzaine de jours : un détenu condamné à une longue peine a été surpris en possession des clés de la prison où il était incarcéré.

185 détenus sont incarcérés à la prison de Saint-Maur dans l'Indre
185 détenus sont incarcérés à la prison de Saint-Maur dans l'Indre © Maxppp - maxppp

Saint-Maur, France

C'est une information révélée par le magazine le Point. Le 13 juillet dernier,  lors d'une fouille surprise d'une cellule de la centrale de Saint-Maur, dans l'Indre, une clé de la prison a été découverte. Cette clé permettait, selon nos informations, d'ouvrir 95% des portes de la prison : les autres cellules, le réfectoire ou encore la salle de sport notamment mais pas les cellules d'isolement et les quartiers disciplinaires. En effet, la centrale de Saint-Maur fonctionne encore avec un système de clés façon multipass afin d'éviter d'encombrer les surveillants avec un trousseau trop volumineux. Dans des établissements plus récents, d'autres systèmes modernes et surtout plus fiables sont en place. 

Pour l'heure, on ne sait pas dans quelles circonstances le détenu, condamné pour meurtre selon nos confrères du Point, s'est procuré la clé. L'homme est présenté selon nos sources comme étant quelque peu "remuant en détention".  Après la découverte de cette clé, il a été placé à l'isolement avant que la commission de discipline de l'établissement lui inflige 20 jours de "quartier disciplinaire" ; une sanction administrative avant une éventuelle suite judiciaire. A noter, qu'outre la clé,  une "arme artisanale" , un pic en bois, a été retrouvé dans la cellule de ce détenu.

Toujours est-il que l'affaire, en plus de poser de nombreuses questions, va coûter cher à l'administration pénitentiaire : il va désormais falloir changer la quasi totalité des serrures de la centrale. Montant estimé de la facture : 100.000 euros. Les travaux ont déjà commencé et seront terminés dans quelques jours. Le nouveau système fonctionnera avec une clé par secteur. Dans cette affaire, une enquête préliminaire pour "de recel de remise irrégulière d'objets" a été ouverte précise la procureure de la République de Châteauroux Stéphanie Aouine.

Par ailleurs, lors d'une autre fouille, quelques jours plus tard, des courriers intimes ont été découverts dans la cellule d'un autre détenu. Ces courriers révélaient une relation amoureuse entretenue par le détenu avec une conseillère en réinsertion. L'homme est condamné pour des faits de grand banditisme. Il a été transféré dans un établissement pénitentiaire de la région de Lille. La conseillère elle, a été entendue sur ces faits. 

Une enquête est évidemment en cours pour faire la lumière sur ces deux affaires.