Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un détenu décède après l'incendie de sa cellule à la prison de Moulins-Yzeure (Allier)

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu

Un Bourbonnais de 19 ans est décédé dans la nuit de vendredi à samedi à la maison d'arrêt de Moulins-Yzeure (Allier). Il a été retrouvé inanimé dans sa cellule à laquelle il avait mis le feu. Il était incarcéré depuis le 16 mai dernier selon le parquet de Cusset.

Les détenus de la prison ont été évacués rapidement vendredi soir
Les détenus de la prison ont été évacués rapidement vendredi soir © Maxppp - Severine Tremodeux

Moulins, France

Ce vendredi, c'est dans sa cellule du Quartier Disciplinaire ou il se trouvait seul que le feu a pris selon le procureur de la République de Cusset. Ce jeune détenu de 19 ans aurait réussi à mettre le feu à la mousse de son matelas qu'il avait déchirée. 1 élément est en cours d'analyse pour expliquer comment il s'est procuré les ingrédients nécessaires pour mettre le feu. "Depuis quelques jours, il demandait du tabac aux surveillants" explique le procureur de la République de Cusset, Eric Neveu. 

L'alarme incendie est alors déclenchée peu avant 17 heures. Les gardiens viennent en aide au jeune homme qui est inanimé, en arrêt cardiaque. Il est évacué en urgence vers l'hôpital de Vichy où il décède dans la nuit, probablement des suites d'une intoxication liée à la fumée. 

Récemment passé en commission de discipline 

Ce vichyssois avait été incarcéré le 16 mai dernier pour quatre peines concernant des faits de violence et vol aggravés, menace de mort et trafic de stupéfiants. Ce jeune homme, malgré son jeune âge, était très connu de la justice et avait déjà fait plusieurs séjours en prison. Récemment, il était passé en commission de discipline pour avoir proféré des insultes et des menaces envers des surveillants de la prison de Moulins-Yzeure, ce qui justifiait son placement dans le Quartier Disciplinaire. Pour sa dernière incarcération, il devait sortir en janvier 2020.

"Il est probable qu'il ait fait cela pour se faire remarquer" tente d'expliquer Eric Neveu, procureur de la République de Cusset. 

Une tentative de suicide ou un incendie volontaire ? 

Selon le parquet de Cusset, le jeune homme était "fragile". Pour autant, il n'avait pas de tendances suicidaires selon le procureur. Une enquête est ouverte par la police de la sûreté urbaine de Moulins. Le parquet a également ordonné une autopsie qui aura lieu lundi après-midi afin de déterminer la réelle cause de la mort du jeune homme.