Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un deuxième mineur écroué après le meurtre sauvage d'un homme à Rouen

Deux mineurs de 15 et 17 ans sont mis en examen et écroués après le meurtre d'un homme de 47 ans à Rouen. Le corps de la victime a été découvert dans la nuit du 9 au 10 septembre, entièrement nu et baignant dans une marre de sang, dans les jardins de la mairie. Un meurtre d'une extrême violence.

Le corps de la victime a été retrouvé dans une marre de sang, dans les jardins de la mairie.
Le corps de la victime a été retrouvé dans une marre de sang, dans les jardins de la mairie. © Radio France - Flavien Groyer

Un deuxième mineur a été présenté ce lundi soir au juge d'instruction désigné par le Parquet de Rouen, après l'ouverture d'une information judiciaire. Un jeune de 15 ans, mis en examen pour meurtre aggravé et placé en détention provisoire. Deux jours après la découverte du corps de la victime dans les jardins de l'hôtel de ville à Rouen, un premier suspect avait été interpellé chez ses parents à Darnétal, dans l'agglomération de Rouen. Un mineur de 17 ans, déjà connu des services de police, dont l'A.D.N. a été retrouvé sur les lieux du crime. Un troisième suspect, âgé de 17 ans lui aussi, a été entendu par les enquêteurs du S.R.P.J. de Rouen, mais libéré à l'issue de sa garde à vue. 

Les hommes du Service Régional de Police Judiciaire vont maintenant tenter de déterminer précisément qui a fait quoi cette nuit là. Une chose est sûre : les coups portés à cet homme de 47 ans, retrouvé nu dans une marre de sang, ont été d'une extrême violence. Le visage de la victime était méconnaissable. Quant au mobile de cette agression, c'est probablement le vol. La police enquête également sur deux autres vols avec violence perpétrées ce soir-là, apparemment par le même trio, contre un homme seul et un couple.

Choix de la station

France Bleu