Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pau : un dirigeant d'Isard-Cos poignardé à mort par un migrant, "un drame absolu" réagit François Bayrou

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre, France Bleu

Un responsable d'Isard-Cos à Pau, centre d'accueil pour demandeurs d'asile, a succombé à ses blessures après avoir reçu au moins trois coups de couteau au niveau de la gorge ce vendredi. L'auteur présumé est un migrant, il a été interpellé juste après les faits en fin de matinée.

La procureure de Pau, Cécile Gensac, à la sortie du siège d'Isard-Cos, à Pau, cours Léon Bérard.
La procureure de Pau, Cécile Gensac, à la sortie du siège d'Isard-Cos, à Pau, cours Léon Bérard. © Maxppp - Patrice Martins de Barros

La victime est un des responsables local d'Isard-Cos, un centre d'accueil pour demandeurs d'asile. Cela s'est passé dans les locaux, cours Léon Bérard, près de l'Université, en fin de matinée ce vendredi. L'auteur présumé venait d'apprendre semble-t-il que sa demande d'asile lui était refusée. Il a donné au moins trois coups de couteau. Le responsable, âgé de 46 ans, a été touché au niveau de la gorge,le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé son décès.La brigade anti-criminalité (BAC) de Pau est intervenue très vite et l'homme a été arrêté peu après aux abords de la scène de crime. Âgé d'une trentaine d'années, il est déjà connu de la justice pour des faits de violences. Il sortait de prison selon nos informations. Il est actuellement en garde à vue.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Un drame épouvantable" réagit François Bayrou

Joint par France Bleu Béarn Bigorre, le maire de Pau François Bayrou a exprimé son émotion : "C'est un drame épouvantable, d'autant plus épouvantable que la victime s'est engagée toute sa vie professionnelle dans la défense des migrants et de ceux qui postulent à l'asile ; d'autant plus épouvantable également parce que l'agresseur, l'assassin, a fait de la prison pour des faits d'agression, à l'arme blanche apparemment... À très juste titre sa demande d'asile ou de poursuite de l'asile avait été refusée, il s'est retourné contre le chef de service, c'est d'une violence, d'une absurdité extrême... Il y a tant d'interrogations sur le parcours de cet homme."

François Bayrou : "Un drame du temps qui débouche sur un drame humain absolument injuste"

Le président du conseil départemental fait par de sa "profonde émotion"

Jean-Jacques Lasserre, le président du conseil départemental, a, lui, tenu à exprimer ses condoléances et sa solidarité : "C’est avec une profonde émotion que j’ai pris connaissance de la dramatique agression et du décès d’un homme, chef de service de l’association Isard-Cos, survenus ce matin à Pau. Mes premières pensées s’adressent en premier lieu à sa famille et aussi à ses collègues qui œuvrent au quotidien pour accompagner des publics en difficulté. Je tiens ici à présenter, au nom du Conseil départemental, mes plus sincères condoléances à ses proches et exprimer ma profonde solidarité à l’association Isard-Cos."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess