Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un dispositif pour combattre la délinquance dans le quartier Gambetta-Figuerolles à Montpellier

-
Par , France Bleu Hérault

Ce jeudi 25 février 2021, la Ville de Montpellier, les forces de l'ordre et le parquet ont lancé un dispositif de grande ampleur pour lutter contre la délinquance dans le secteur Figuerolles-Gambetta. Services municipaux, policiers et justice vont travailler main dans la main.

Les forces de l'ordre vont être plus présents sur le secteur Figuerolles-Gambetta de Montpellier.
Les forces de l'ordre vont être plus présents sur le secteur Figuerolles-Gambetta de Montpellier. © Radio France - Clara GUICHON

Ce jeudi 25 février 2021, un groupe local de traitement de la délinquance (GLTD) a été créé sur le secteur Figuerolles-Gambetta à Montpellier. Concrètement, plusieurs services vont travailler conjointement pour lutter contre les faits de délinquance : la police municipale, la police nationale, la police aux frontières, le Parquet, le service d'hygiène de la Ville et la TAM (Transports de l'agglomération de Montpellier). Ce dispositif est amené à rester en place pendant plusieurs mois.

Ventes à la sauvette, harcèlements, trafics de drogue

L'objectif est de lutter contre la délinquance qui gangrène le secteur. "Je connais la détresse des gens qui vivent dans ce quartier", a confessé Michaël Delafosse, maire de Montpellier et président de la Métropole. L'objectif de ce dispositif, c'est de retrouver un quartier tranquille, dans lequel les enfants pourront jouer en sécurité, les passants pourront se promener sur le cours Gambetta sans être dérangés par des trafiquants de drogue et les jeunes lycéennes pourront sortir de cours sans se faire siffler ou harceler." En juin dernier sur France Bleu Hérault, Michaël Delafosse promettait de travailler avec le parquet pour lutter contre la délinquance dans le secteur de Gambetta.

"C'est de la délinquance de voie publique" - Fabrice Belargent, procureur de Montpellier

Les différents services travailleront donc ensemble de manières visible et cachée, pour lutter contre la vente à la sauvette, les trafics de drogue, le harcèlement et le commerce illégal. Avec cette configuration, la procureur de la République de Montpellier espère accélérer les procédures judiciaires. "Mercredi, un individu a été interpellé en possession de cigarettes de contrebande, a raconté Fabrice Belargent. Il a été présenté au parquet le lendemain. Il a reçu une interdiction de paraître dans le quartier pendant plusieurs mois. L'idée, c'est de mettre en place des mesures assez rapides et effectives pour éviter de juger ces personnes dans quelques mois."

"Il y a des gens qui ne peuvent habiter que dans ce quartier, dans lequel l'insécurité est insupportable. On leur doit une tranquillité publique" - Yannick Blouin, directeur départemental de la sécurité publique de l'Hérault

Choix de la station

À venir dansDanssecondess