Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un docker du Havre enlevé et retrouvé gravement blessé près de l'aéroport

Un docker du Havre a été retrouvé gravement blessé ce mardi matin près de l'aéroport du Havre-Octeville. L'homme a reçu une balle dans la jambe. Sa disparition avait été signalée dans la nuit aux services de police. L'affaire pourrait être liée au trafic de cocaïne.

La police a été alertée par des riverains de l'aéroport du Havre-Octeville.
La police a été alertée par des riverains de l'aéroport du Havre-Octeville. © Radio France - Emmanuel Bouin

Ce sont des riverains de l'aéroport du Havre qui ont signalé la victime à la police, ce mardi matin, aux alentours de sept heures. L'homme, âgé d'une quarantaine d'années, a été transporté à l'hôpital Monod en urgence absolue, le visage tuméfié et gravement blessé à la jambe d'un coup du fusil

La victime est un docker du port du Havre, dont la disparition avait été signalée aux services de police quelques heures plus tôt, révèlent nos confrères de 76 actu

C'est presque un classique au Havre. La police a recensé une quinzaine d'enlèvements de dockers en deux ans. Souvent des règlements de compte dans des affaires de trafic de stupéfiants auxquels sont régulièrement mêlés certains dockers du port du Havre. Mais c'est la première fois que les enquêteurs sont confrontés à une "jambisation", une pratique inspirée de la mafia et qui consiste à tirer dans les jambes pour intimider quelqu'un. Le Service Régional de la Police Judiciaire, en charge des investigations, devrait entendre la victime bientôt, son pronostic vital n'est plus engagé. Mais le dossier a été transmis à la JIRS, la Juridiction Interrégionale Spécialisée de Lille, compte tenu de la gravité des faits et du profil de la victime, déjà connue des services de police confirme le Parquet du Havre. 

Quoiqu'il en soit, l'homme a eu de la chance car en juin dernier, l'un de ses collègues, marié et père de famille, avait été retrouvé mort sur le parking d'une école de Montivilliers. Il était mis en examen dans une affaire de stupéfiants. L'enquête est toujours en cours.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess