Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Fusillade dans les rues de Strasbourg : l'hypercentre bouclé par la police.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait

Faits divers – Justice

Le douanier retranché à Olonne-sur-Mer a été interpellé par le RAID

jeudi 29 novembre 2018 à 14:33 - Mis à jour le jeudi 29 novembre 2018 à 16:07 Par Emmanuel Sérazin, France Bleu Loire Océan et France Bleu

Un douanier s'était retranché depuis ce jeudi matin dans les locaux des douanes à Olonne-sur-Mer, pour s'opposer à une mutation. Il a été interpellé par le RAID vers 16h.

Chaque membre du RAID a une spécialité : négociation, effraction, tir de précision, etc.
Chaque membre du RAID a une spécialité : négociation, effraction, tir de précision, etc. © Radio France - Angeline Demuynck

Olonne-sur-Mer, France

Un fonctionnaire de 43 ans s'était retranché depuis 10h30 dans un bureau isolé du service des douanes, à Olonne-sur-Mer. Ce mercredi, il a appris qu'il faisait l'objet d'une mutation d'office. Des policiers du RAID ont pris position autour du bâtiment vers 13h30, avant d'interpeller le forcené vers 16h. L'homme a été placé en garde à vue. Selon les premières constatations, il n'était pas armé.

Une mutation qu'il refuse

En milieu de matinée, le fonctionnaire a demandé à ses collègues de sortir du bureau, en menaçant d'y mettre le feu. Dans la foulée, il a appelé la rédaction sablaise de Ouest-France pour expliquer "qu'il allait se barricader" et qu'il envisage "d'entamer une grève de la faim", en réaction à "une mutation pour nécessité de service à laquelle il ne peut s'opposer".

Les premières voitures de police sont arrivées sur place vers 11h. A 13h30, une unité du RAID s'est déployée autour du bureau où se trouve le douanier retranché. Il s'agit du bureau dédié aux opérations commerciales, situé sur l'arrière du bâtiment de la brigade des douanes.