Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un dragon de Komodo dérobé à la ferme aux crocodiles de Pierrelatte

jeudi 5 novembre 2015 à 17:29 Par Maxime Bacquié, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu

Les malfaiteurs se sont introduits dans le bâtiment dans la nuit de mercredi à jeudi en cassant une vitre, sans déclencher l'alarme. Ils avaient visiblement très bien préparé leur coup. Le dragon de Komodo est un animal rare qui se revend très cher sur les marchés parallèles.

C'est un dragon de Komodo comme celui-ci qui a été dérobé la nuit dernière
C'est un dragon de Komodo comme celui-ci qui a été dérobé la nuit dernière © Radio France - Nathalie Rodrigues

Pierrelatte, France

Dans l'enclos vide, les enquêteurs ont retrouvé ce jeudi matin un balais brosse et un morceau de tissu mouillé, deux outils anodins mais qui sont indispensables pour maitriser un dragon de komodo. Il suffit de mettre le balais derrière sa nuque pour éviter qu'il ne morde et le linge mouillé sur sa tête pour l'affaiblir. Le dragon volé est un jeune mâle qui pèse 4,5 kg et mesure 1m20 en comptant la queue

Entre 15 et 20.000 € à la revente

Le dragon de Komodo fait partie des espèces menacées. Il suscite donc les convoitises. Un jeune animal comme celui-ci peut se revendre entre 15.000 et 20.000 euros. Seul espoir pour le retrouver, la puce qu'il porte sous la peau. Elle pourrait permettre de l'identifier en cas de contrôle ou si les voleurs ont la mauvaise idée de revendre l'animal à un parc animalier. C'est un dragon qui n'était pas visible du public. Il était élevé dans l'ombre avec sa sœur, chacun dans un enclos différent pour éviter la consanguinité, jusqu'à ce les deux atteignent la taille adulte, à savoir entre deux et trois mètres de long et 70 kg.

"Un dragon comme lui peut se revendre 15.000 €" S. Martin, directeur de la ferme

L'enclos des crocodiles du Siam visité aussi

C'est la première fois en tout cas que la ferme aux crocodiles de Pierrelatte est victime d'un vol d'animal. Mais ça aurait pu être pire puisque l'enclos des crocodiles du Siam, une autre espèce très rare de la ferme, a aussi été visité cette nuit. Mais les malfaiteurs sont repartis les mains vides cette fois, probablement parce que les crocodiles se sont réfugiés au fond de l'eau.