Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un drame de la bêtise humaine devant la cour d'Assises de l'Hérault

-
Par , France Bleu Hérault

Un homme de 27 ans est jugé pendant deux jours pour avoir frappé violemment à la tête un automobiliste de 46 ans. La victime est morte 4 jours plus tard. Deux hommes qui ne se connaissaient pas. Une dispute d’automobilistes orgueilleux.

L'agresseur a attrapé une chaise de bar pour frapper l'automobiliste (illustration)
L'agresseur a attrapé une chaise de bar pour frapper l'automobiliste (illustration) © Maxppp -

Agde, France

Une querelle d'automobiliste est jugée à compter de ce vendredi devant la cour d'assises de l'Hérault, un drame de la bêtise.  En octobre 2016, un homme de 46 ans était mort frappé en pleine tête à coup de chaise. A l'origine du différend, pas d'alcool ou de drogue juste la bêtise humaine à cause d'une voiture mal garée.

Ce soir là Lugi Codazzi vient de fêter son anniversaire. Il s’apprête à rentrer chez lui mais dans le centre ville d'Agde, une voiture est arrêtée en pleine rue. Il klaxonne, s'impatiente, et sort à deux reprises pour demander au conducteur de bouger sa voiture. Ce dernier finit par dégager le passage. Lugi Codazzi redémarre, mais en passant devant un groupe qui discute dans la rue, il reçoit le contenu d'un verre sur son pare brise, et des coups de pieds dans la carrosserie. 

Quelques minutes plus tard, il revient à pied, armé d'un rouleau à pâtisserie. Tout le monde prend la fuite sauf un homme, Roberto Creygolles, 24 ans qui attrape une chaise sur la terrasse d'un bar et la jette violemment sur Luggi. Ce dernier touché en pleine d'être s'écroule au sol. L'agresseur lui assène ensuite des coups de pieds alors qu'il a manifestement déjà perdu connaissance. Personne ne viendra lui porter secours. Lugi Codazzi meurt 4 jours plus tard à l'hôpital. Une scène que personne ne peut contester aujourd'hui, tout a été filmé par la vidéo surveillance.

L'auteur des coups, Roberto Creygolles s'est rendu de lui même le lendemain à la gendarmerie expliquant avoir agi par instinct sans pouvoir se contrôler. Il exprime des regrets et reconnait aussi que la victime avait toutes les raisons de s'agacer lorsqu'il était bloqué dans la rue. 

Il est aujourd'hui poursuivi pour violence avec arme ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Le procès doit durer deux jours, verdict ce lundi soir.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu