Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un homme tue sa fillette et sa femme avant de se suicider à Eygalières

-
Par , France Bleu Provence

Drame familial à Eygalières (Bouches-du-Rhône) : un homme de 65 ans, gardien dans une oliveraie, a abattu ce lundi matin sa fillette de 8 ans et sa compagne de 41 ans avant de retourner l'arme contre lui. Selon le procureur de Tarascon, il a laissé une lettre pour expliquer son geste.

Le village d'Eygalières sous le choc après un drame familial
Le village d'Eygalières sous le choc après un drame familial © Radio France - Emilie Briffod

Eygalières, France

L'émotion à Eygalières après un drame familial. Ce lundi matin, un homme de 65 ans qui travaillait comme homme à tout faire dans une oliveraie de la commune a abattu sa fille âgée de 8 ans et sa compagne, de 41 ans. Toutes les deux ont été abattues dans leur sommeil avec deux armes à feu différentes

Selon le procureur de Tarascon, après avoir tué sa fillette et sa compagne, il a écrit un courrier pour expliquer son geste et appelé un voisin avant de se suicider. 

Le sexagénaire n'était à priori pas connu pour des faits de violences 

La brigade de recherches de gendarmerie de Salon-de-Provence est saisie de l'enquête ouverte pour homicides volontaires et recherche des causes de la mort. 

Les habitants de ce tranquille village touristique de 1.800 habitants évoquent un homme très discret, "qui n'avait aucune histoire". Une cellule psychologique est mise en place à l'école primaire de la commune où était scolarisée, en CE2, la fillette abattue.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu