Faits divers – Justice

Un Drômois poursuivi pour de faux appels au secours aux policiers

Par Nathalie De Keyzer et Stéphane Milhomme, France Bleu Drôme-Ardèche lundi 16 juin 2014 à 17:25

Le Palais de Justice de Valence, le 2 mai 2014.
Le Palais de Justice de Valence, le 2 mai 2014. © Stéphane Milhomme - Radio France

Le 2 mai dernier à 23 heures, le trentenaire de Bourg-lès-Valence a composé le 17 et appelé trois fois au secours auprès du policier de permanence avant de raccrocher. Les secours se sont déplacés pour rien. Le Parquet de Valence dans la Drôme a décidé de le sanctionner.

On ne doit pas s'amuser à appeler les secours pour rien ! C'est un délit puni par la loi. Un habitant de Bourg-lès-Valence âgé de 36 ans vient de le comprendre. Le 2 mai dernier à 23 heures, il a composé le 17 et appelé trois fois au secours auprès du policier de permanence avant de raccrocher. L'origine du coup de fil a été identifiée. Une patrouille s'est rendue sur place en vain. L'homme a nié qu'il avait appelé. Mais le Parquet de la Drôme a décidé de le poursuivre après avoir eu la preuve formelle que l'appel avait bien été passé de son téléphone.

Un jeu stupide

Ce bourcain est donc poursuivi pour "divulgation de fausses informations de sinistre de nature à provoquer l'intervention des secours". Et oui, la loi a même prévu ce cas de figure et c'est punissable de deux ans de prison et 30.000 euros d'amende. Le Bourcain lui s'en tire avec un rappel à la loi car c'est la première fois qu'il s'adonnait à ce jeu stupide.