Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un drone pour surveiller les baignades en rivières dans le Doubs

-
Par , France Bleu Besançon

Une semaine après la noyade d'un jeune de 27 ans dans le Doubs à Roche-lez-Beaupré, les gendarmes sont retournés au bord de la rivière pour alerter les baigneurs à l'aide d'un drone.

Le drone permet d'aller au plus près des baigneurs pour les prévenir des risques
Le drone permet d'aller au plus près des baigneurs pour les prévenir des risques © Radio France - Marion Streicher

Difficile de résister à l'appel de la rivière lorsqu'il fait des températures caniculaires et pourtant les gendarmes du Doubs se sont rendus ce week-end au pied du barrage de Roche-lez-Beaupré pour alerter les baigneurs sur les risques de noyade et les faire sortir de l'eau si besoin. Pour que le message soit encore plus percutant, les gendarmes ont utilisé un drone. L'appareil piloté à distance à l'aide d'une caméra permet de franchir les cours d'eau et d'aller au plus près des baigneurs. Une fois arrivé au dessus des personnes le drone diffuse un message sonore sans équivoque : " gendarmerie nationale en vertu d'un arrêté municipal la baignade est interdite merci de bien vouloir sortir de l'eau et rejoindre la berge rapidement ".

Le message sonore délivré par le drone des gendarmes aux baigneurs

Patauger OUI nager NON !

Le site du barrage de Roche-lez-Beaupré n'a pas été choisi au hasard. C'est sur ce barrage très prisé des habitants du secteur qu'un jeune de 27 ans pourtant réputé bon nageur a perdu la vie le 31 Juillet. "Le problème sur ce type de rivière très attrayante" explique le maire de Roche-lez-Beaupré Jacques Krieger, "c'est que les gens ne voient pas le danger. Il y a le courant, les trous d'eau , les algues aussi dans lesquelles un enfants peuvent s'emmêler les pieds et paniquer". La démarche des gendarmes n'est pas forcément de sanctionner mais de rappeler dans un premier temps que la baignade est interdite en dehors des plages surveillées et dans un deuxième temps d'expliquer les  risques liés à la  baignade en milieu naturel. Pour le capitaine Guinebert de la compagnie de gendarmerie de Besançon le message n'est pas d'interdire catégoriquement de s'approcher des rivières, le message serait plutôt de leur dire : "OUI vous vous pouvez patauger au bord avec les enfants mais NON il ne faut pas se baigner ni plonger car c'est trop dangereux".

Le barrage de Roche-lez-Beaupré où un jeune de 27 ans s'est noyé le 31 Juillet
Le barrage de Roche-lez-Beaupré où un jeune de 27 ans s'est noyé le 31 Juillet © Radio France - Marion Streicher
Choix de la station

À venir dansDanssecondess