Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un drone vient "livrer" dans la cour de la prison à Valence

Un cap a été franchi dans la façon de procurer des objets illégaux aux détenus. Hier c’est un drone qui est venu livrer un colis jusqu’à l’intérieur de la cour. Du jamais vu auparavant au centre pénitentiaire de Valence.

cour du centre pénitentiaire de Valence ( archives )
cour du centre pénitentiaire de Valence ( archives ) © Radio France - florence beaudet

C’est du jamais vu à la prison de Valence. Un drone s’est posé dans la cour du centre pénitentiaire, avec une caméra embarquée et un colis accroché. La drôle de livraison s’est faite vers 15 heures ce mardi après-midi. Un horaire où presque tous les détenus de la maison d'arrêt sont à l'extérieur.

A travers les filets de protection

Ce drone a pu se faufiler à travers les mailles du filet anti-hélicoptère qui couvre la cour de promenade. L'alerte a aussitôt été donnée, les détenus tous fouillés. Mais rien à faire : la livraison a été bien dissimulée. Impossible de mettre la main sur le contenu du colis. Le drone, en tout cas, est un tout nouveau moyen d'approvisionnement en objets illégaux à l'intérieur de la prison. Jusqu'ici, les amis ou familles des détenus lançaient les colis par-dessus les grillages et murs d'enceinte. Mais les interpellations sont de plus en plus fréquentes pour les « lanceurs ». Il y a 10 jours un majeur et un mineur ont été interpellés un dimanche après-midi.

Drone au commissariat

Le drone, lui, est entre les mains de la police. Les enquêteurs disposent aussi de toutes les vidéos de surveillance pour suivre son vol , repérer le destinataire mais aussi l'expéditeur de ce colis.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu