Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Un élève apporte un obus dans son collège de Vesoul pour illustrer un cours d'histoire

-
Par , France Bleu Besançon, France Bleu

Un élève du collège Jacques Brel de Vesoul a apporté un obus de mortier en classe ce mardi matin, pour illustrer un cours d'histoire. Le bâtiment a été évacué et les démineurs ont été mobilisés pour neutraliser l'explosif.

Le collège Jacques Brel de Vesoul.
Le collège Jacques Brel de Vesoul. - Capture d'écran google

Il a cru bien faire mais a provoqué un vent de panique dans sa classe ! Un élève du collège Jacques Brel de Vesoul a apporté un obus de mortier de 60 mm en salle de classe, ce mardi matin, pour illustrer un cours d'histoire. L'enfant, âgé de 12 ans, sort l'engin explosif de son sac vers 10h, pour le montrer à son enseignante et à ses camarades de sa classe de SEGPA.

Le bâtiment évacué

Aussitôt, la prof d'histoire donne l'alerte. Le bâtiment SEGPA est évacué et les policiers se rendent sur place. Les élèves présents dans les autres bâtiments sont mis en sécurité par la principale de l'établissement et le personnel. Ils ont tous pour consigne de respecter un périmètre de sécurité mis en place et de ne pas approcher le bâtiment des SEGPA.

Les policiers prennent des photos de l'obus de mortier pour envoyer deux clichés aux démineurs. Ils vérifient la charge explosive de l'engin et le mettent en sécurité, à distance des salles de classe, en attendant l'intervention d'une équipe de démineurs de Colmar

L'obus de mortier daterait de 1941

Les cours ont pu reprendre normalement en début d'après-midi.

L'élève qui a apporté cet obus explique qu'il a trouvé l'explosif dans un champ en se promenant avec son père il y a un mois. Cet obus de mortier daterait de 1941.

L'enquête est confiée aux policiers de Vesoul.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu