Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un élève de 13 ans en garde à vue pour avoir projeté une table sur le proviseur de la cité scolaire de Moissac

-
Par , France Bleu Occitanie

Un élève de 13 ans scolarisé à la cité scolaire François Mitterrand de Moissac dans le Tarn-et-Garonne est en garde à vue depuis mardi soir. Il aurait jeté une table en direction du proviseur de l'établissement à l'issue d'un conseil de discipline. Le parquet annonce une possible sanction éducative.

La cité scolaire François Mitterrand de Moissac (capture écran Google map)
La cité scolaire François Mitterrand de Moissac (capture écran Google map)

Mécontent d'apprendre son éviction de la cité scolaire François Mitterrand de Moissac (82), un élève de 13 ans s'en serait violemment pris au proviseur en projetant une table en direction du chef d'établissement à l'issue d'un conseil de discipline ce mardi soir. Il est depuis en garde à vue.

Sanction éducative

La magistrate de permanence au tribunal de Montauban précise ce mercredi que "la garde à vue est toujours en cours" et que l'élève "devrait faire l'objet d'une réparation pénale dès cet après-midi". 

L'adolescent devrait être suivi par les services de la PJJ (Protection Judiciaire de la Jeunesse) afin de travailler sur la prise de conscience et "faire toucher du doigt la notion de victime et de rapport à la loi". Cet accompagnement peut passer par un travail d'écriture ou des visites d'exposition. Il s'agit d'une sanction éducative.

En France, la majorité pénale est fixée à 13 ans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess