Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un élève menacé de mort après la diffusion d’un journal lycéen consacré à Charlie Hebdo

-
Par , France Bleu Paris

Depuis fin janvier 2015, un élève du lycée Marcellin Berthelot à Saint-Maur-des-Fossés dans le Val-de-Marne n’arrête pas de recevoir des menaces de mort pour avoir publié un numéro spécial dédié à Charlie Hebdo. Une délégation est reçue ce vendredi matin au rectorat de Créteil. Un rassemblement de soutien a eu lieu jeudi devant le lycée.

Clone of Minute de silence à Nancy après l'attentat contre Charlie Hebdo, le 8 janvier.
Clone of Minute de silence à Nancy après l'attentat contre Charlie Hebdo, le 8 janvier. © Maxppp

Après les attentats du début de l’année à Paris, Louis, 17 ans, rédacteur en chef du journal du lycée Marcellin Berthelot à Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne) a eu l’idée de faire un numéro spécial consacré à Charlie Hebdo. Le lendemain de la diffusion, le lycéen trouve, dans la boite aux lettres du journal, une enveloppe. A l’intérieur il y a la Une où une croix gammée, un cercueil et une lettre de menace de mort ont été agrafés. Depuis, l’élève est harcelé. Il a déjà reçu 7 menaces de mort . Dans certaines enveloppes, il y avait même des balles. Sa vie est devenue un calvaire. Ces menaces sont prises très au sérieux. Une délégation de parents et d’enseignants est reçue ce vendredi matin au rectorat de Créteil. Jeudi, plusieurs enseignants avaient décidé d’exercer leur droit de retrait. Pour manifester leur soutien à cet élève, ils ont organisé un rassemblement avec de nombreux lycéens devant l'établissement. Louis a déposé une plainte au commissariat. Les lycéens et les enseignants demandent un renforcement de la sécurité de cet élève.

"C’était un hommage aux victimes, sans discrimination" : Louis, 17 ans

Louis, rédacteur en chef du journal lycéen "La Mouette Bâillonnée ", avait titré ce numéro spécial "Je suis Charlie ". A l’intérieur du journal, des billets d’humeur, des poèmes, des dessins, mais aucune caricature de Mahomet. "C’était un hommage aux 17 victimes, sans discrimination, pour les juifs, les journalistes, les policiers ", explique le lycéen. L’établissement scolaire avait été directement touché par les évènements à Paris. Un élève a perdu son père dans l’attentat contre Charlie Hebdo et l’oncle d’une lycéenne a été tué dans l’Hyper Cacher à Vincennes.

L’affaire est prise très au sérieux

Pour l’inspecteur d’académie, Vincent Auber, "la situation est préoccupante ". Dans un communiqué, le ministère de l’Education nationale s’indigne "qu’un élève soit menacé de mort pour ce qu’il a écrit ". Une enquête judiciaire a été ouverte. Les enveloppes envoyées au lycéen sont en cours d’analyse .

La mère du jeune homme ne comprend pas l’acharnement que subit son fils. Louis est très affecté par cette affaire. Il ne dort plus, il ne sort plus seul dans la rue. Quand il se déplace, il a toujours deux bombes lacrymogènes sur lui. Chaque soir, à la sortie des cours, le proviseur ou son adjointe le raccompagne chez lui.

 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess