Faits divers – Justice

Un éleveur azuréen a abattu clandestinement plus d'une centaine de moutons

Par Laurent Vareille, France Bleu Azur et France Bleu mardi 13 septembre 2016 à 19:09

Troupeau de mouton
Troupeau de mouton © Maxppp - .

À Lantosque (Alpes-Maritimes), un éleveur a été arrêté par les gendarmes alors qu'il abattait depuis sans doute plusieurs jours des moutons en toute illégalité.

C'est au cours d'une patrouille que les gendarmes de Saint-Martin-Vésubie arrivent au lieu-dit Le Suquet sur la commune de Lantosque. Là, ils tombent sur un terrain vague et comprennent alors que ce dernier abrite un abattoir ovin illégal.

Un homme est interpellé. Il se trouve en compagnie de clients. L'homme est un éleveur du coin qui abat lui même les moutons issus de son troupeau.

Les gendarmes trouvent également sur lui une forte somme d'argent (12.500 euros), permettant aux gendarmes d'estimer qu'une centaine de bêtes ont déjà été tuées et vendues. Son carnet de commande comporte un chiffre, 162. Le travail n'a donc pas été fini.

L'éleveur azuréen a été présenté au parquet ce mardi. Il est ressorti libre mais une enquête a été ouverte. Rappelons que nous sommes en pleine période de l'Aïd-el-Kébir et que la demande est forcément forte. Le département des Alpes-Maritime ne dispose que de deux sites d’abattage, dont l'un n'est en plus que temporaire, pour plus d'un million d'habitants.