Faits divers – Justice

Un élu clermontois mis en examen pour viol

Par Dominique Manent, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu dimanche 18 octobre 2015 à 10:56

Police-illustration
Police-illustration © Radio France

Aprés 48 heures de garde à vue, François Barrière a été mis en examen pour viol ce samedi. Le conseiller municipal d'opposition clermontois a été remis en liberté et placé sous contrôle judiciaire, avec interdiction d'entrer en contact avec la victime présumée.

Placé en garde à vue jeudi matin, le conseiller municipal d'opposition clermontois François Barrière a été mis en examen samedi pour viol. C'est une femme qui a porté plainte mercredi soir contre François Barrière. Ils avaient des relations depuis deux mois après une rencontre sur le site internet Meetic. Elle dit avoir été violée mais aussi avoir subi une tentative d'étouffement avec un oreiller. "Elle a eu peur pour ses jours" précise son avocat, Maitre Charles Fribourg. L'agresseur présumé conteste ces accusations et entend bien se défendre. Selon son avocat, Maitre Jean-François Canis, tout a été "inventé". La femme en question serait en difficulté, avec des "comptes à régler". François Barrière, 40 ans, est élu dans l'opposition au conseil municipal de Clermont-Ferrand, il est également conseiller communautaire. Le groupe Les Républicains auquel il appartient n'a pas souhaité faire de commentaire.