Faits divers – Justice

Un élu d'Avignon harcelé sur les réseaux sociaux

Par Philippe Paupert, France Bleu Vaucluse et France Bleu jeudi 28 janvier 2016 à 17:00

L'adjoint d'Avignon Amine El Khatmi porte plainte
L'adjoint d'Avignon Amine El Khatmi porte plainte © Radio France - Philippe Paupert

Amine El Khatmi, l'adjoint délégué au quartier nord, a été la cible de l'extrême droite et des réseaux communautaires musulmans sur Twitter lors d'un débat sur la laïcité. Il porte plainte après des insultes et la divulgation d'adresses personnelles.

Amine El Khatmi porte plainte après des insultes sur Twitter et la divulgation d'adresses personnelles. L'adjoint délégué au quartier nord d'Avignon avait réagit après une émission de télévision sur la laïcité. Il avait critiqué l'invitée qui avait qualifié le philosophe Alain Finkielkraut de "pseudo-intellectuel vaseux" lors la dernière émission des Paroles et des actes, diffusée sur France 2.

Amine El Khatmi a reçu des dizaines de messages d'insultes des internautes d'extrême droite ou des milieux communautaires musulmans. Il a été traité "de collabo, de colla-beur, de serpillière ou de traître". 

Son adresse personnelle et celle de sa mère ont été divulguées. Amine El Khatmi porte donc plainte.

"Colla-beur ou traitre, les insultes racistes doivent être punies par la justice" (Amine El Khatmi, adjoint délégué à Avignon)

L'adjoint Amine El Khatmi porte plainte après des insultes

Amine El Khatmi a reçu le soutien de la ministre Najat Vallaud Belkacem

L'adjoint d'Avignon explique que "90% des insultes viennent de profils avec une photo de chats. Ces gens-là ne doivent pas se sentir impunis. Ceux qui twettent des propos racistes, anti-musulmans, anti-sémites doivent être rattrapés. Il faut saisir la justice."

Captures d'écran de tweets insultants - Radio France
Captures d'écran de tweets insultants © Radio France

Partager sur :