Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un enfant de 3 ans oublié dans un bus scolaire à Coutras

-
Par , France Bleu Gironde

Le garçon de 3 ans a été oublié pendant toute une journée ce lundi, dans un bus, à Coutras, près de Libourne. Les parents ont porté plainte.

L'enfant a passé sept heures, tout seul dans un bus.
L'enfant a passé sept heures, tout seul dans un bus. © Radio France - Johan Moison (illustration)

Une histoire hallucinante à Coutras, près de Libourne. Un enfant de trois ans aura passé sept heures, tout seul dans un bus. Il a fallu attendre le milieu d'après-midi pour qu'un responsable de la société de transport s'en rende compte.

Installé sagement sur la banquette

Le garçonnet était installé sagement sur son siège, dans le véhicule stationné au dépôt. Il devait en théorie arriver à 8h à l'école maternelle Alice Delaunay à Coutras. Personne ne s'est inquiété de son absence.

Les parents eux ont déposé une plainte, mardi, auprès des gendarmes de Libourne. Ils veulent comprendre comment une telle histoire a pu arriver.

Le transport scolaire est organisé sous la responsabilité de la commune, c'est un membre du personnel municipal qui est chargé d'encadrer les élèves durant le trajet, de la montée dans le bus jusqu'à leur point d'arrêt. Il est censé compter les élèves à l'arrivée dans leur école.

L'accompagnatrice doit être entendue par les gendarmes, comme l'institutrice et le chauffeur du bus. A la suite de leurs auditions, le parquet dira s'il ouvre ou non une enquête ou s'il classe le dossier sans suite.

Cette histoire n'est pas une première. Ces dernières années, il y a eu des cas similaires recensés dans le sud ouest : en Dordogne, en Charente, ou encore dans le Limousin.

 

" C'est la commune qui en théorie est responsable"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess