Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un enfant de sept ans se noie au parc aquatique Palmilud, près de La Rochelle

-
Par , , France Bleu La Rochelle, France Bleu
Périgny, France

Le petit garçon de sept ans, originaire de la région parisienne, était en vacances chez sa grand-mère. Il s'est noyé au centre aquatique Palmilud de Périgny à côté de La Rochelle.

Des pompiers en intervention
Des pompiers en intervention © Maxppp - /NCY

Un petit garçon de 7 ans a péri noyé ce mardi vers 17h30 dans le centre aquatique Palmilud de Périgny, à côté de La Rochelle.

Le petit garçon, qui habite en région parisienne, était venu passer les vacances d'hiver chez sa grand-mère, qui habite La Rochelle. Il était accompagné de sa grande soeur, une adolescente. Tous les trois s'étaient rendus ensemble à Palmilud. Il a été retrouvé inanimé dans le grand bassin. Il avait alors retiré la bouée qu'il avait auparavant autour de la taille. Ni sa grand-mère, ni les maîtres-nageurs du centre aquatique ne l'ont vu se noyer.

Le maire de Périgny Guy Denier explique à France Bleu La Rochelle que le centre aquatique de Palmilud "n'est pas en défaut" en matière de sécurité, et que les procédures précises sont respectées dans l'établissement. Une enquête est ouverte, supervisée par le parquet de La Rochelle. Tous les témoins n'ont pas encore été entendus. L'autopsie, elle, a été effectuée dès ce mercredi à Poitiers. Elle confirme qu'il s'agit d'une noyade : pas de malaise, pas de traces de coups ou de chute non plus. "La noyade est la cause exclusive du décès" confirme à France Bleu La Rochelle la procureure de La Rochelle Isabelle Pagenelle.

Les secours ont tenté de réanimer le petit garçon pendant plus de trois-quarts d'heure. Son coeur est reparti un moment, mais il est finalement décédé à l'hôpital Saint-Louis de La Rochelle où il avait été transporté. Les maîtres nageurs sauveteurs de Palmilud sont très choqués. Selon le maire de Périgny, aucun drame de ce type n'avait eu lieu dans l'établissement depuis sa création il y a 20 ans. Le centre aquatique comprend plusieurs bassins ainsi qu'un espace détente et un parc.

  • Noyade
Choix de la station

À venir dansDanssecondess