Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Paris : un enfant meurt renversé par un engin de chantier sur les Champs-Elysées

vendredi 12 octobre 2018 à 12:39 Par Emmanuel Collardey, France Bleu Paris et France Bleu

Un accident mortel s'est produit ce vendredi matin sur les Champs Elysées. Un engin de chantier a percuté mortellement un petit garçon de deux ans et demi, et sa mère, gravement blessée.

Une ambulance de pompier. Photo d'illustration.
Une ambulance de pompier. Photo d'illustration. © Radio France -

Paris, France

Dramatique accident en fin de matinée ce vendredi sur la prestigieuse avenue parisienne. Cette collision qui s'est produite entre les stations de métro George V et Franklin Roosevelt. Elle a coûté la vie à un petit garçon de deux ans et demi, et non à une fillette de cinq ans, comme indiqué précédemment par plusieurs sources.

La pelleteuse intervenait sur le chantier de la piste cyclable

Avec sa mère, il a été percuté par la pelleteuse d'une entreprise privée, qui intervenait sur le chantier d'aménagement de la piste cyclable des Champs-Elysées. Les travaux avaient démarré en début de semaine. La collision s'est produite au moment où l'engin quittait le chantier, nous précise la mairie de Paris.

Gravement blessée, la maman a été prise en charge par les services de secours, et transférée à l'hôpital Beaujon de Clichy "en urgence absolue", a précisé elle-même la maire de Paris Anne Hidalgo.

Le conducteur en garde à vue

Plusieurs témoins de la terrible scène en état de choc ont été pris en charge, 3 d'entre eux par la cellule d'urgence médico-psychologique de Paris, basée à l'Hôtel Dieu. Egalement très touché, le conducteur a été placé en garde à vue. Difficile, dans ce contexte, d'en savoir plus. Une enquête pour homicide et blessures involontaires a été confiée au Service du Traitement Judiciaire des Accidents (STJA), pour comprendre les circonstances du drame. La ville y apportera "toute assistance", annonce à France Bleu Paris le premier adjoint Emmanuel Grégoire qui s'est rendu sur place. Anne Hidalgo, qui a fait part de sa tristesse, a adressé un message de de soutien à la famille.