Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Un enfant meurt en France tous les cinq jours sous les coups de ses parents

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Liliane Huguet, est présidente de l'association Défense des Enfants International pour le Gard

Le gouvernement  veut mobiliser ce mercredi 20 novembre  sur les violences subies par les enfants, phénomène insuffisamment connu et dénoncé qui doit "mobiliser toute la société".  

C'est la Journée internationale des droits de l'enfant.

Une journée marquée par le 30e anniversaire de la Convention internationale des droits de l'enfant, le président de la République s'exprime pour dévoiler les  mesures d'un plan pour "en finir avec les violences faites aux enfants" porté par le secrétaire d'Etat à la Protection de l'enfance, Adrien Taquet.  

Un plan triennal  

Il va s'étaler de 2020 à 2023 et  comporte six objectifs et 22 mesures pour "libérer la parole" des enfants et "porter attention aux victimes", 

Un enfant meurt tous les cinq jours

Aujourd'hui, en France, on estime qu'un enfant meurt tous les cinq jours de la violence de ses parents, qu'un jeune est victime d'une agression sexuelle toutes les trois minutes et qu'entre 8.000 à 10.000 mineurs se prostituent. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu