Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un entraîneur du Golf du Médoc soupçonné de viol sur une joueuse de 15 ans

Le Basque Dominique Larretche, l'un des entraîneurs les plus influents du golf français, est visé par une enquête pour viol. Celui qui exerce aujourd'hui au Golf du Médoc, en Gironde, a été mis en examen ce mercredi. Les faits remontent à 1999 et auraient été commis sur une de ses joueuses.

Dominique Larretche exerçait ces dernières années au Golf du Médoc, au Pian-Médoc.
Dominique Larretche exerçait ces dernières années au Golf du Médoc, au Pian-Médoc. © AFP - DIRK WAEM / BELGA MAG / BELGA VIA AFP

Le célèbre entraîneur de golf, Dominique Larretche, 72 ans, est soupçonné de viol sur une de ses joueuses, âgée de 15 ans en 1999, à l'époque des faits, comme l'a révélé ce mercredi matin le journal L'Équipe. En garde à vue depuis mardi, il a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire ce mercredi après-midi. Le parquet de Nanterre a ouvert une information judiciaire pour viol par personne ayant autorité et agression sexuelle sur mineure de plus de 15 ans. 

L'avocat de la victime, maître Yves Crespin, parle de deux relations sexuelles entre l'entraîneur, âgé de 51 ans à l'époque, et sa joueuse, 15 ans. Elles ont eu lieu au domicile de l'entraîneur à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) non loin des lieux où la jeune golfeuse s'entraînait. "Sous emprise, elle a cédé à ses avances. Elle dit avoir agi comme un petit soldat, un robot. Elle a obéi, sans se rendre compte de ce que l'acte sexuel représentait pour elle", raconte son avocat. 

Des relations consenties, selon l'entraîneur

Une confrontation entre la golfeuse et l'entraîneur a été organisée mardi. Dominique Larretche a parlé de relations sexuelles consenties, selon l'avocat de la plaignante. Il décrit chez sa cliente un "sentiment de révolte devant l'incompréhension, l'insouciance que manifestait M. Larretche. Pour lui, tout s'était passé très naturellement". Pour ce type de faits, la prescription est de 20 ans à compter de la majorité de la victime, qui a déposé plainte à Nanterre, en septembre 2020. Après les faits, la victime a "rapidement cessé toute relation" avec son entraîneur, selon Me Crespin, qui évoque une tentative de suicide de sa cliente.  

De son côté, via un communiqué, Dominique Larretche dit prendre "acte de sa mise en examen qu'il mettra à profit pour établir son innocence". "Il assume et reconnaît avoir eu en juillet 1999 une relation inappropriée" avec la jeune fille et insiste "sur le fait qu'il n'y a eu de sa part aucune violence ou contrainte, physique ou psychologique". 

Entraîneur au Pian

Dominique Larretche exerce depuis plusieurs années en Gironde, au Golf du Médoc au Pian-Médoc. Dans une brochure datant de janvier 2021, le Golf, qui n'a pas souhaité répondre aux sollicitations de France Bleu Gironde, explique que "Dominique Larretche et son équipe vous proposent des stages de golf ainsi que des leçons individuelles et collectives".

En tant qu'entraîneur, il a notamment coaché Victor Dubuisson qui allait devenir, quelques années après leur dernière collaboration, 17e joueur mondial. Le suspect a également été cadre fédéral et membre du comité directeur de la Fédération française de golf (FFGolf). Dans un communiqué, la fédération souligne qu'elle "n'a pas été avertie de cette convocation, ni interrogée sur les faits reprochés qui ne se sont pas déroulés dans le cadre fédéral".  Par ailleurs, la FFGolf se dit "particulièrement mobilisée" face aux violences sexuelles et autres dans le sport, avec notamment la mise en place en son sein d'une "procédure de contrôle d'honorabilité".  

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess