Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un escroc à la carte bancaire condamné à Nice

mercredi 29 août 2018 à 21:45 Par Justine Leclercq, France Bleu Azur

Une dizaine de personnes âgées de 76 à 91 ans se sont fait dérober leurs cartes bancaires aux abords de plusieurs distributeurs de Nice. Le voleur ciblait les personnes vulnérables. Il a été condamné dans deux dossiers à un an et deux ans de prison.

Une dizaines de retraités arnaqués aux distributeurs de Nice. Image d'Illustration
Une dizaines de retraités arnaqués aux distributeurs de Nice. Image d'Illustration © Maxppp - Patrick Lefevre

Nice, France

En l’espace de cinq mois, ce Marseillais de 34 ans a volé les cartes bancaires d’une dizaine de retraités âgés de 76 à 91 ans. Les vols ont été commis sur des distributeurs de billets Avenue Jean Médecin à Nice, avenue de Libération ou Avenue de la Californie.  Il a été formellement identifié grâce aux images de vidéosurveillance. Avec ses différents vols, l’homme a réussi à vivre avec 1.700 euros par mois entre avril et juillet. Certains jours, il a réussi a volé deux personnes.

Lors de son procès ce mercredi 29 août devant le Tribunal Correctionnel de Nice, il a expliqué qu’il avait agi par opportunisme et par besoin pour nourrir sa famille et payer son loyer. Une petite dizaine de victimes ont assisté au procès. L’un d’eux a expliqué lors de l’audience que depuis le vol de sa carte bancaire, il était systématiquement accompagné pour aller retirer de l’argent. Une autre dame, âgée de 88 ans, s’est retrouvée sans pouvoir manger pendant une semaine à cause du vol de sa carte bleue.

Vous avez embrouillé des personnes vulnérables.

L’escroc s’en est systématiquement pris à des personnes âgées avec le même mode opératoire. Il fait croire à ses victimes qu’il y a un problème avec le distributeur, leur fait retaper leurs codes et parvient à subtiliser leur carte. Le père de famille, sans travail, ni domicile fixe a ainsi fait des retraits d’argent pouvant aller jusqu’à 1.000 euros. Mais il a également réussi à acheter avec les cartes volées des cigarettes, des téléphones portables ou encore des jeux à gratter. Lors de ses deux procès ce mercredi, la présidente du Tribunal Correctionnel de Nice a résumé vous avez réussi à embrouiller les personnes vulnérables

Un procédé odieux.

La procureur de la République a dénoncé un procédé odieux. Face à ses victimes, l’escroc a tenté de s’excuser « J’ai honte, je vois de la haine dans vos yeux, je m’excuse ». Des excuses difficilement acceptables pour les victimes présentes à l’audience. Déjà condamné dans le passé pour des vols et escroqueries, l’avocat du voleur a expliqué qu’il s’agissait d’une rechute. Le trentenaire a été condamné dans deux dossiers à 1 an et 2 ans de prison dont 6 mois avec sursis. Il doit également rembourser ses victimes pour les préjudices matériels et moraux subis.