Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un étudiant braqué, séquestré et abandonné devant la gare d'Avignon

Un étudiant breton, venu faire la fête de la musique à Toulouse jeudi, a été pris en stop par deux jeunes, qui l'ont menacé, dévalisé, et emmené de force jusqu'à Avignon. Les deux agresseurs présumés ont été interpellés.

Les policiers ont retrouvé le téléphone de la victime et une arme de poing
Les policiers ont retrouvé le téléphone de la victime et une arme de poing - Police Nationale

Un jeune étudiant originaire de Bretagne s'est rendu à Toulouse, jeudi, pour participer à la fête de la musique. A la fin de la soirée, il fait du stop pour regagner sa voiture, garée à l'extérieur de la ville. Un véhicule s'arrête, deux jeunes sont à bord et l'invitent à monter. Au bout de quelques minutes, le conducteur et son passager se montrent menaçants, l'un sort une arme de poing et menace l'étudiant.

Emmené de force à Avignon

Les deux agresseurs volent la carte bleue de la victime et ils partent vers le sud-est, en emmenant de force l'étudiant. Ils s'arrêtent à Montpellier pour retirer de l'argent (350 euros) puis il filent vers Avignon. Les deux hommes sortent à Remoulins, en forçant le péage... puis ils s'arrêtent devant la gare-centre d'Avignon où ils abandonnent la victime.

Interpellés le lendemain à Avignon

L'étudiant, qui ne connaît pas la ville, trouve le commissariat et témoigne. Les policiers identifient le véhicule et son propriétaire - qui est interpellé à Avignon, avec son complice. Les agents trouveront d'ailleurs en leur possession le téléphone portable de la victime, ainsi que 200 euros en espèces.

Les deux agresseurs présumés doivent être présentés samedi au parquet d'Avignon

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu