Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un étudiant brestois porté disparu aux Deux-Alpes

Les Deux Alpes, Mont-de-Lans, France

Un étudiant en 2e année de médecine de Brest est porté disparu en Isère. Des recherches sont en cours à la station des Deux-Alpes où il était en vacances pour tenter de le retrouver.

Les recherches se poursuivent pour tenter de retrouver l'étudiant
Les recherches se poursuivent pour tenter de retrouver l'étudiant © Radio France - de Keyzer Nathalie

Un étudiant de l'UBO (Université de Bretagne Occidentale) est porté disparu en Isère depuis la nuit de mardi à mercredi. 36 heures après, les recherches se poursuivent pour le retrouver. 

Séjour au ski entre étudiants

Le jeune homme âgé de 20 ans, en deuxième année de médecine, participait à un voyage avec des camarades dans la station de ski des Deux-Alpes, organisé par la corporation des étudiants en médecine. Il serait sorti en discothèque avec plusieurs d'entre eux dans la nuit de mardi à mercredi. 

Ses proches ont raconté aux enquêteurs qu'ils n'ont plus de nouvelles de lui après 3h30 du matin. Sa famille est désormais sur place. Une cellule d'écoute a été mise en place à l'UBO pour les étudiants qui en ressentiraient le besoin. 

Hélicoptère du PGHM et chiens d'avalanche

Sa disparition a été signalé mercredi 22 janvier à la mi-journée à la compagnie de gendarmerie de La Mure. Depuis, des moyens de recherches sont sur le terrain pour essayer de le retrouver. Une vingtaine de gendarmes sont engagés sur le terrain pour ratisser plusieurs zones. Des chiens d'avalanche ont également été engagés pour tenter de le retrouver dans les secteurs enneigés.

La combe de Venosc fait partie des endroits regardés de près. D'autres accidents ont déjà eu lieu à cet endroit, dans des circonstances ressemblantes (sortie de boîte de nuit).

L'hélicoptère du Peloton de Gendarmerie de Haute-Montagne (PGHM) a déjà survolé la zone mercredi, mais en vain. Il doit reprendre le survol de plusieurs secteurs considérés comme dangereux dans la journée, ce jeudi 24. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu