Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un étudiant stéphanois entre la vie et la mort après s'être immolé devant les bâtiments du Crous à Lyon

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu

Un étudiant stéphanois de 22 ans s'est immolé ce vendredi devant les bâtiments du Crous à Lyon. Une tentative de suicide qui serait motivée par des difficultés financières. La victime a été hospitalisée à Lyon dans un état grave.

Les pompiers sont intervenus rapidement. Image d'illustration.
Les pompiers sont intervenus rapidement. Image d'illustration. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Lyon, France

Un étudiant d'origine stéphanoise de l'université Lyon-2 s'est immolé ce vendredi devant des bâtiments du Crous à Lyon. 

Le jeune homme âgée de 22 ans a essayé de se suicider vers 15 heures ce vendredi. Sa petite amie prévenue de son geste par SMS a alerté les pompiers qui ont pu intervenir très rapidement.  Mais la victime est brûlée sur 90% de son corps et a été hospitalisée à Lyon dans un état grave à l'hôpital Edouard Herriot de Lyon. Son pronostic vital est engagé.

L'étudiant a laissé un long message sur son compte Facebook

Le jeune homme militant au sein du syndicat Solidaires a, avant son geste, posté un message sur son compte Facebook. Il y dénonce la suppression de sa bourse, et plus largement la politique menée par le gouvernement actuel et les précédents. "Cette année je n'avais pas de bourse (...) et même quand j'en avais, 450 euros par mois, est-ce suffisant ?" , écrit-il. Et un peu plus bas : "J'accuse Macron, Hollande, Sarkozy et l'UE de m'avoir tué, en créant des incertitudes sur l'avenir de tous-tes. J'accuse aussi Le Pen et les éditorialistes d'avoir créé des peurs plus que secondaires."

La victime est gravement brûlée.  - Aucun(e)
La victime est gravement brûlée. - Captiure d'écran Facebook

Le syndicat Solidaires appelle à manifester

Dans un communiqué publié ce samedi matin sur Facebook, le syndicat Solidaires étudiant-e-s dit "sa douleur, sa tristesse" mais aussi "son dégoût". Il précise que le jeune homme était en "grande précarité financière, privé de bourse" et il appelle à manifester devant le Crous, où cet étudiant s'est immolé, le mardi 9 novembre à 10h. 

"Un étudiant qui s’immole par le feu devant les locaux  du CROUS c’est quelque chose de extrêmement violent et on a aucune réponse du gouvernement et de personne d'autre. Je ne sais pas ce que le gouvernement attend, mais en fait nous, on va pas l’attendre et on est en train d’organiser des rassemblement devant tous les CROUS de France mardi 12 novembre. On criera notre douleur, notre tristesse jusqu à ce qu’on ait une réponse du gouvernement, parce que ce n’est pas possible." - Leila Mathias une militante du syndicat Solidaire étudiants

L'université Lyon 2 va de son côté mettre en place une cellule psychologique.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu