Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un Eurois, soupçonné d'avoir pratiqué des "saignées purificatrices" dans un hôtel, interpellé

Un homme originaire de l'Eure et une femme ont été interpellés dimanche 25 octobre et placés en garde à vue. Ils sont soupçonnés d’avoir pratiqué illégalement pendant deux ans des "saignées purificatrices" sur une centaine de personnes.

Les interpellations ont eu lieu dans l'Eure et en Seine-Saint-Denis (photo d'illustration)
Les interpellations ont eu lieu dans l'Eure et en Seine-Saint-Denis (photo d'illustration) © Radio France - François Ventéjou

L'homme a été interpellé dans l'Eure, la femme en Seine-Saint-Denis et le couple a été placé en garde à vue avant d'être présenté à un juge ce lundi. Ils sont soupçonnés d’avoir pratiqué illégalement, et sans diplôme de médecins pendant deux ans des "saignées purificatrices" dans des chambres d’hôtel de Rosny-sous-Bois en Seine-Saint-Denis révèle franceinfo, dans "des conditions d’hygiène déplorables", indique une source proche de l’enquête. L’hijama est une médecine alternative, notamment pratiquée par certaines personnes dans la communauté musulmane, qui consiste à faire de petites incisions dans la peau puis à extraire du sang à l’aide de ventouses, une pratique ancestrale censée guérir toute sorte de pathologie, de l’autisme au glaucome en passant par l’infertilité et la migraine, que seuls des médecins peuvent réaliser. L’homme se présentait comme un kinésithérapeute et la femme comme une infirmière, sans en détenir les diplômes. Le couple doit être auditionné ce lundi pour escroquerie, blanchiment et exercice illégal de la médecine.

150.000 euros sur leurs comptes bancaires 

L’enquête, qui a commencé en juin 2020, a été menée par le commissariat de Rosny-sous-Bois en coopération avec la police municipale et les gendarmes. Au cours des perquisitions, les policiers ont découvert plusieurs sacs remplis de billets et 150.000 euros sur deux comptes, ce qui laisse penser aux enquêteurs qu’il s’agirait d’une pratique lucrative et non déclarée. Les enquêteurs ont identifié une centaine de victimes potentielles pour l’instant. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess