Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Coronavirus : le confinement sera prolongé au-delà du 15 avril, Emmanuel Macron s’exprimera lundi soir

Un ex-couple se dispute la garde de Jilly, leur... chien

-
Par , France Bleu Provence

Thomas H. et Séverine A. avaient acheté une chienne ensemble, Jilly. Lors de leur séparation, l’ex-couple met en place une garde alternée. Mais après une dispute, Séverine refuse de rendre Jilly à Thomas. Une querelle qui est arrivée devant le tribunal d'Aix-en-Provence.

Jilly est une Jack Russell de 5 ans. Elle vit actuellement chez Séverine.
Jilly est une Jack Russell de 5 ans. Elle vit actuellement chez Séverine. - Thomas H.

Un couple qui est séparé depuis 2015 et au cœur de leur dispute, Jilly, une chienne Jack Russell de cinq ans. Elle alternait entre les domiciles de Thomas H. et Séverine A., jusqu’en mars de l’année dernière. Thomas ne l’a pas vue depuis presque un an. 

En 2014, Thomas est victime d’un grave accident de la route et il est hospitalisé pendant un mois. A sa sortie, lui et sa compagne décident d’acheter un chien et trouvent Jilly. "J’avais déjà envie d’avoir un chien depuis un moment, avoue le jeune homme de 35 ans, ça a été une des motivations pour ma rééducation, en me disant qu’avec un chien, je serais obligé de sortir, de la promener, donc de marcher et de me rééduquer. C’était une thérapie."

Une garde alternée mise en place

A leur séparation, Séverine et Thomas instaurent un système de garde alternée pour Jilly. Un système qui fonctionne bien pendant quelques années. Il arrive que Thomas soit trop occupé, en raison de son emploi du temps chargé. Son ex-compagne accepte avec joie de garder Jilly un peu plus souvent. 

Mais au cours d’une dispute, Séverine refuse de lui rendre la chienne. Elle l’accuse de s’être peu occupé de Jilly. "Il a commencé à s’en occuper à sa convenance, à partir d’avril dernier, il a beaucoup travaillé, il la prenait quand il voulait. Une plainte a été déposée quelques semaines après et à partir de là, la communication a été coupée entre nous", explique Séverine.

Une situation qui "crée de la souffrance"

Me Isabelle Terrin, l’avocate de Thomas, spécialisée dans le droit animal, a déjà vu des dossiers comme celui-là. "Cela fait un an que cette chienne n’a pas vu son maître, martèle-t-elle, c’est créer de la souffrance par le truchement d’un animal domestique, en le prenant en otage d’un conflit.

Le délibéré de cette affaire sera rendu le 29 mai prochain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu