Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un ex-élu de Béziers renvoyé en correctionnelle pour des propos racistes sur Facebook

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Nouvellement élu sur la liste de Robert Ménard à Béziers, Michel Bousquet s'est illustré en publiant des propos racistes sur son compte Facebook à l'encontre de la députée Laetitia Avia. Il est convoqué devant le tribunal correctionnel le 16 juillet. Le maire a demandé et obtenu sa démission.

La députée Laetitia Avia prise pour cible par Michel Bousquet, nouvellement élu sur la liste de Robert Ménard à Béziers
La députée Laetitia Avia prise pour cible par Michel Bousquet, nouvellement élu sur la liste de Robert Ménard à Béziers © Maxppp - Thomas Padilla

"Elle s’exprime comme une merde, dont elle a la couleur ! Comment on peut foutre ça, ministre ? Mystère !" Le post date du 14 mai, il a été publié (aujourd'hui supprimé) sur le compte Facebook de Michel Bousquet, nouvellement élu conseiller municipal sur la liste de Robert Ménard à Béziers. Elle, c'est Laetitia Avia, députée LREM d'origine togolaise

À l'hôpital, sous médicaments

L'homme de 68 ans, qui depuis a démissionné à la demande du maire, a été entendu ce vendredi au commissariat de police de Béziers. Il a reconnu être l'auteur de ces propos, tout en affirmant avoir commis "une grosse erreur" qui ne reflète pas sa personnalité, rapporte le procureur de la République de Béziers, Raphaël Balland. 

Il assure ne pas être raciste et dit vouloir présenter ses excuses à la victime. Il explique que le jour des faits, il était hospitalisé et sous médicaments.

SOS Racisme a porté plainte

Michel Bousquet, également président de l’Union taurine biterroise et de l’Association de défense des traditions Esprit du Sud 34, est convoqué devant le tribunal correctionnel pour être jugé le 16 juillet 2020. Il doit répondre d'injures publiques envers une personne à raison de son origine ou de son appartenance.

Un délit faisant encourir les peines maximales d’un an d'emprisonnement et 45.000 euros d'amende, précise le procureur de la République.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu