Faits divers – Justice

Un ex-flic relance l'affaire de Bruay-en-Artois 45 ans après

Par Odile Senellart, France Bleu Nord jeudi 19 janvier 2017 à 8:43 Mis à jour le jeudi 19 janvier 2017 à 10:53

Daniel Bourdon, ancien flic, relance l'affaire de Bruay-en-Artois 45 ans après.
Daniel Bourdon, ancien flic, relance l'affaire de Bruay-en-Artois 45 ans après. - Photos transmises par les éditions Ravet-Anceau

Un ancien policier, lui-même natif de Bruay-en-Artois, publie un livre dans lequel il révèle de nouveaux éléments troublant sur cette affaire criminelle très médiatisée dans les années 70. On aurait voulu faire taire Brigitte Dewèvre.

Brigitte Dewèvre aurait été une victime "collatérale" d'une affaire dont elle n'aurait jamais dû avoir connaissance. C'est la thèse que défend dans son nouveau livre l'ancien policier Daniel Bourdon. Le corps mutilé de cette adolescente d'une quinzaine d'années avait été retrouvé le 6 avril 1972 dans un terrain vague à Bruay-en Artois (aujourd'hui Bruay-la-Buissière, dans le Pas-de-Calais). L'affaire avait pris une ampleur nationale, un notaire et sa compagne avaient été mis en cause avant d'être finalement innocentés. Dans l'opinion publique, l'affaire s'était transformée en symbole de la lutte entre la bourgeoisie et le monde ouvrier.

Des parties fines ?

45 ans après l'affaire, qui n'a jamais été élucidée mais qui est prescrite, Daniel Bourdon affirme dans son livre avoir trouvé des éléments nouveaux. On pourrait avoir voulu faire taire la jeune fille parce qu'elle aurait eu connaissance de l'existence de parties fines.

L'individu qui aurait déplacé le cadavre

Daniel Bourdon, invité de France Bleu Nord, qui a lui-même grandi à Bruay-la-Buissière explique comment il a abouti à ces nouveaux éléments: "Une amie d'enfance me donne un nom, un lieu et une adresse. Suite à cela, j'accorde une interview au journal La Voix du Nord. Et après la parution de l'article, je reçois un courrier anonyme qui me dit de me rendre à un endroit particulier. Je fais vérifier certaines informations par des collègues policiers et je me rends compte que c'est plausible". Il rencontre une personne qui connaît un individu qui aurait lui-même manipulé le cadavre de Brigitte, le lendemain de sa mort.

Lors d'une reconstitution des faits en avril 1974. - AFP
Lors d'une reconstitution des faits en avril 1974. © AFP

Daniel Bourdon a choisi de faire ces révélations sous la forme d'un roman. L'affaire étant prescrite, il est obligé de prendre des précautions sur les lieux et les noms qu'il cite pour ne pas tomber sous le coup de la justice. Il annonce d'ores et déjà qu'il y aura un deuxième volume à son enquête puisqu'il a déjà reçu de nouveaux éléments depuis la parution de ce premier tome.

Brigitte, l'histoire d'une contre-enquête de Daniel Bourdon, publié chez Ravet-Anceau