Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un exercice attentat au collège de Mehun-sur-Yèvre

mardi 7 mars 2017 à 15:31 Par Michel Benoît, France Bleu Berry

Ne soyez pas surpris si vous voyez beaucoup de gendarmes et d'ambulances aux abords du Collège "Irène Joliot Curie" de Mehun-sur-Yèvre ce mercredi après-midi. Les autorités y organisent un exercice de sécurité civile, grandeur nature. "Un attentat-intrusion".

Un véhicule de gendarmerie. Illustration.
Un véhicule de gendarmerie. Illustration. © Radio France

Mehun-sur-Yèvre, France

Impossible de connaitre à l'avance le scénario précis. La surprise fait évidemment partie de l'exercice et même la préfète du Cher, nous assure t-on, n'est pas au courant de ce qui est prévu. Un scénario échafaudé, à priori, par la gendarmerie du Cher en liaison avec les services académiques. On peut imaginer que un ou plusieurs individus vont s'introduire dans le collège. Ils seront certainement armés, peut-être se retrancheront-ils dans une classe. Tout est possible. Un PC de crise sera installé en préfecture où les autorités préfectorales devront prendre les bonnes décisions en déployant au bon moment les forces nécessaires. Combien de victimes ? Y aura t-il des otages ? On sait que le plan Orsec sera déployé pour prendre en charge des blessés. La préfecture devra également informer en temps réel les services centraux à Paris. Un exercice destiné également à sensibiliser les personnels, les parents et les élèves aux procédures de sécurité civile.