Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un exercice attentat grandeur nature au tribunal de Niort

-
Par , France Bleu Poitou

Des détonations, des gyrophares et pas mal d'activités au tribunal de grande instance de Niort ce mercredi, mais pas de panique ! C'est la préfecture des Deux-Sèvres qui organise un exercice attentat grandeur nature avec tous les acteurs de la chaîne de secours et de sécurité.

Illustration
Illustration © Radio France - Capture écran

Niort, France

La préfecture des Deux-Sèvres organise un exercice de sécurité ce mercredi 3 avril au Tribunal de grande instance de Niort, un exercice "NOVI attentat". Novi pour "nombreuses victimes". Ce sera de 9h à 13h. Les riverains ont été prévenus par courrier dans les boîtes aux lettres. Pour les autres, pas de panique si vous entendez des détonations ou si vous apercevez de nombreux gyrophares aux abords du tribunal de Niort ce mercredi.

Toute la chaîne de sécurité et de secours participe à cet exercice grandeur : des pompiers aux policiers en passant par les gendarmes, les pouvoirs publics, les spécialistes de l'urgence médico-psychologique, les urgentistes du samu etc. 

Certaines rues fermées à la circulation pour l'occasion

Pendant toute la durée de l'exercice, il est demandé de rester calme et de ne pas approcher du tribunal de Grande instance de Niort. Plusieurs rues seront d'ailleurs interdites à la circulation : la rue du Palais, du Tourniquet, Jeanne d'Arc, de l'Abreuvoir, Emile Bèche, Martin Bastard jusqu'à l'angle de la rue de l'Hôtel de ville et la rue du Guesclin. L'accès à l'école Jules Michelet reste possible aux piétons. 

Tester et améliorer la gestion de crise

Ce qui est testé c'est :

  • la gestion de l'alerte, 
  • la transmission des infos, 
  • la prise en charge des victimes, et de leurs proches
  • la sécurisation des lieux et de ses abords
  • la neutralisation des assaillants

Des exercices de simulation grandeur réelle impliquant tous les acteurs de la gestion de crise sur le terrain, la préfecture en organise quatre par an autour de thématiques variées telles que les accidents technologiques, les catastrophes naturelles, les actes de terrorisme, etc. 

L'objectif, c'est de tester la chaîne d'intervention et de secours, de repérer les failles du dispositif dans l’alerte des acteurs, la préservation de la sécurité et l’accès aux abords de sites, la prise en charge préhospitalière des blessés, la prise en charge des impliqués , le dénombrement, l’identification et le suivi des victimes mais aussi la prise en charge des familles et des proches.