Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - Un facteur d'orgue vauclusien chargé du démontage de l'orgue de Notre-Dame de Paris après l'incendie

-
Par , France Bleu Vaucluse

Un Vauclusien a été réquisitionné pour expertiser le grand orgue de Notre-Dame de Paris après l'incendie d'avril 2019. Depuis quelques mois, l'équipe de Pascal Quoirin s'emploie à démonter l'instrument dans l'enceinte même de la cathédrale. Un travail difficile avec la pollution au plomb.

 Le démontage de l'orgue de Notre Dame est titanesque, il compte près de 8000 tuyaux et certains font 10 mètres de haut.
Le démontage de l'orgue de Notre Dame est titanesque, il compte près de 8000 tuyaux et certains font 10 mètres de haut. © Maxppp - Pascal Deloche

Épargné par l'incendie de Notre-Dame de Paris en avril 2019, le grand orgue de la cathédrale est en phase de démontage. Ce chantier de l'ordre d'un million d'euros est assuré par trois équipes de facteurs d'orgue, pilotées par Pascal Quoirin de Saint-Didier. L'Atelier Cattiaux-Chevron de Liourdres en Corrèze et la Manufacture Languedocienne de Grands Orgues (MLGO) de Lodève dans l'Hérault, viennent apporter leur savoir-faire.

Un démontage rendu difficile par la pollution au plomb

C'est justement le Vauclusien qui a été réquisitionné pour expertiser le grand orgue de Notre-Dame de Paris après l'incendie d'avril 2019. Depuis début août, ses facteurs d'orgue s'emploient à démonter cet instrument d'exception dans l'enceinte même de la cathédrale. Le travail est particulièrement ardu, car cet orgue du XVe siècle est monumental, avec cinq claviers, 109 jeux et près de 8.000 tuyaux

Mais c'est surtout les conditions sur place qui sont rendues difficiles par la pollution au plomb dont a souffert le site. "Nous sommes obligés de travailler avec des combinaisons et de l'assistance respiratoire, comme des cosmonautes sur la lune", explique Pascal Quoirin, mi amusé, mi sérieux, quant à la gravité de la situation. 

Des immenses caisses pour stocker les 8.000 tuyaux

Le démontage est un travail minutieux et titanesque. Cet orgue compte près de 8000 tuyaux et certains font 10 mètres de haut. Pour pouvoir transporter ces immenses tubes, Pascal Quoirin a du fabriquer 180 caisses spéciales dans son atelier de Saint-Didier.

Les travaux de démontage devraient se terminer fin décembre. Le facteur d'orgue vauclusien espère bien remporter l'appel d'offre international qui sera lancé après. Il s'agira pour cette seconde phase de décontaminer et de remonter l'orgue de Notre-Dame. L’ensemble des travaux devrait s’achever en mars 2024.

 Pour pouvoir transporter ces immenses tubes, Pascal Quoirin a du fabriquer 180 caisses spéciales dans son atelier de Saint-Didier.
Pour pouvoir transporter ces immenses tubes, Pascal Quoirin a du fabriquer 180 caisses spéciales dans son atelier de Saint-Didier. © Maxppp - Philippe Lavieille
Le facteur d’orgue vauclusien Pascal Quoirin avait déjà été réquisitionné pour expertiser l'orgue de Notre Dame après l'incendie d'avril 2019
Le facteur d’orgue vauclusien Pascal Quoirin avait déjà été réquisitionné pour expertiser l'orgue de Notre Dame après l'incendie d'avril 2019 © Radio France - Isabelle Gaudin
Ici le facteur d'orgue vauclusien Pascal Quoirin dans son atelier de Saint Didier avec l’orgue de la cathédrale Saint Jean de Lyon
Ici le facteur d'orgue vauclusien Pascal Quoirin dans son atelier de Saint Didier avec l’orgue de la cathédrale Saint Jean de Lyon © Radio France - Isabelle Gaudin
Le travail de restauration d'un orgue est minutieux et se fait tuyaux par tuyaux
Le travail de restauration d'un orgue est minutieux et se fait tuyaux par tuyaux © Radio France - Isabelle Gaudin
Choix de la station

À venir dansDanssecondess