Faits divers – Justice

Un faux contrôleur SNCF écope de huit mois de prison ferme

Par Anne-Natacha Bouillon, France Bleu Roussillon mardi 21 avril 2015 à 19:03

Train de la SNCF (illustration)
Train de la SNCF (illustration) © Eric Turpin / Radio France

Un habitant de Salses-le-Château, originaire de Tahiti, a comparu ce mardi 21 avril 2015 devant le tribunal correctionnel de Perpignan. Il était poursuivi pour vol par ruse, et immixtion dans une fonction publique en récidive. Avec l'uniforme, il contrôlait les usagers de la SNCF, sans aucune autorisation.

Il s'introduisait dans des locaux de la SNCF, volait uniforme, matériel, document et matricules, et se faisait passer pour un contrôleur. L'homme a ainsi contrôlé des centaines de personnes aussi bien dans les gares que sur les quais.

Cet habitant de Salses, âgé de 28 ans et originaire de Tahiti, a comparu ce mardi devant le tribunal correctionnel de Perpignan. L'homme était déjà en prison pour des faits similaires. C'est un multirécidiviste .

Il a été interpellé à la gare de Narbonne en février dernier, mais ce n'était pas un coup d'essai. Il a déjà eu 12 condamnations pour des délits similaires , à Rennes, Toulouse ou encore Montpellier.

" De vouloir à tout prix prendre la place d'agents SNCF, c'est quand même inquiétant. Ce genre d'attitude qui peut prêter à sourire est difficile à supporter . " plaide l'avocat de la SNCF.

Faux controleur / PIF Partie civile

C'est à chaque fois le même scénario . L'homme s'empare d'une sacoche d'un agent SNCF, récupère document matricule, clés, et ni vu ni connu, il va se servir au vestiaire. Même si "l'habit ne fait pas le moine " remarque un avocat, le faux contrôleur a vérifié les billets de dizaines et dizaines d'usagers, dans le train, TER, TGV et sur les quais.

"Je reconnais les faits, j'assume totalement, et j'en suis désolé. Je ne recommencerai plus."

Le président s'étonne, "Vous êtes un produit rare. Pourquoi cette lubie maintes et maintes fois répétées ? " L'homme répond sans hésiter, "Je voulais voyager . J'ai fait la France entière dans le train, et c'est aussi plus facile pour faire des rencontres ".

Car cet habitant de Salses, originaire de Papeete, a débarqué en métropole pour s'engager dans l'armée à Rennes. Il a décroché précise son conseil. Il n'avait plus rien, loin de son île natale paradisiaque, il s'est inventé une autre personnalité .

- "Il y a des trains à Tahiti" questionne le président.- "Non." - "Alors vous devriez y retourner, pour éviter de dérailler. Sinon, je vous préconise le Transibérien, il y en a pour un bon bout de temps "

C'est sûr, cet homme a un grain de folie. Il affabule, selon les spécialistes qui l'ont examiné. Il aurait plus besoin de soin, que de la prison estime son avocate, Maitre Fanny Bessière.

"C'est quelqu'un qui a pris ses rêves pour ses réalités ."

Faux controleur / PAF Défense

L'homme avait aussi volé un uniforme de gandarme, et contrôlait les gens dans la rue. Il ne les a jamais détroussé.

Le président du tribunal ironise encore :

" Vous n'avez pas envie de porter l'uniforme d'un agent pénitentiaire?"

L'homme déjà incarcéré a été condamné à huit mois de prison ferme .