Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un faux djihadiste crée la panique dans un bar à Bezannes

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne
Bezannes, France

Six jours après les attentats de Paris, un homme a fait irruption dans un bar jeudi matin à Bezannes, près de Reims, déguisé en djihadiste, une arme factice à la main. Une mauvaise blague qui a fait peur à une voisine. L'homme a été interpellé et placé en garde à vue.

Un homme déguisé en djhadiste a fait irruption dans un bar de Bezannes
Un homme déguisé en djhadiste a fait irruption dans un bar de Bezannes © Maxppp

Voilà une mauvaise blague qui pourrait lui coûter cher. Jeudi matin vers 8h30, un homme a fait irruption dans le café l'Espérance à Bezannes près de Reims, coiffé d'un turban,  une arme factice à la main. Le patron du bar l'a immédiatement reconnu. Mais une voisine a pris peur et a alerté la police. L'homme a été interpellé et placé en garde à vue. 

Cet homme, âgé d'une quarantaine d'années, est un habitué du bar. Il aime bien rigoler, précise le patron du café. C'est pour plaisanter qu'il est entré dans le bar avec une arme de paintball, et un foulard sur la tête. L'ayant reconnu, le patron du café a pu rassurer les deux clients présents à ce moment là. 

Mais une voisine, terrorisée, a décroché son téléphone. Et ce sont une trentaine de policiers qui ont débarqué dans le café pour interpeller le faux djihadiste. Le plaisantin a été emmené au commissariat de police de Reims et placé en garde à vue. Il doit être présenté à la justice ce vendredi dans la matinée. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess