Faits divers – Justice

Un feu de poubelles d'origine criminelle a visé le siège de la CFDT à Bordeaux

Par Yves Maugue, France Bleu Gironde et France Bleu jeudi 30 juin 2016 à 9:10

Le siège de la CFDT à Bordeaux dans le quartier Saint-Genès.
Le siège de la CFDT à Bordeaux dans le quartier Saint-Genès. - © Google Street View

Dans le contexte social tendu, le geste n'est peut-être pas anodin. Un feu de détritus s'est déclaré à 2h ce jeudi matin devant le siège de la CFDT à Bordeaux. L'enquête a été confiée à la police judiciaire.

Vers 2 heures du matin ce jeudi, les pompiers ont été appelés pour un feu de détritus juste devant le siège de la CFDT, rue Théodore Gardère dans le quartier Saint-Genès à Bordeaux. Le local n'a pas été endommagé si ce n'est la porte d'entrée qui a été abîmée par les flammes. Etant donné le contexte social actuel, la police a ouvert une enquête. Et il est apparu très vite que le feu pourrait être d'origine criminelle. Les poubelles ont en effet été déplacées pour être amenées devant la porte du local syndical avant d'être incendiées. Les pompiers ont maîtrisé très vite le sinistre. Le responsable régional de la CFDT, qui s'est rendu sur place dans la nuit, n'a pas constaté d'autres traces de dégradation ni d’effraction.

Ce type d'action constitue une première en Aquitaine. Des locaux de la CFDT ont déjà été pris pour cible la semaine dernière à Paris avec des tags et des vitres cassées mais aussi à Limoges ou à Toulouse. Quelques heures plus tôt des militants anti-loi travail s'étaient montrés virulents en perturbant le meeting bordelais du porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll.