Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un feu de poubelles devant le bureau de police de Marly, une enquête pour incendie volontaire est ouverte

-
Par , France Bleu Nord

Samedi 26 décembre, vers une heure du matin, des poubelles enflammées ont été déposées devant le commissariat de Marly, tout près de Valenciennes. Personne n'est blessé, mais une enquête pour incendie volontaire est ouverte. L'enquête est confiée au commissariat de Valenciennes.

La porte du commissariat a dû être changée.
La porte du commissariat a dû être changée. - Capture d'écran Google Maps

A minuit 50, une alerte incendie retentit dans le commissariat voisin , à Valenciennes, dans la nuit de vendredi 25 à samedi 26 décembre. Les fumées, dégagées par des poubelles enflammées posées juste devant la porte, s'infiltrent dans les locaux de la police nationale de  Marly. Ils sont vides à cette heure de la nuit. 

"Des poubelles ne s'enflamment pas toutes seules devant une porte, on peut supposer un acte malveillant"

Les pompiers valenciennois maîtrisent rapidement les flammes, une enquête est ouverte pour incendie volontaire. Le seul dégât, c'est la porte d'entrée, gondolée sous l'effet de la chaleur. Elle a été remplacée dans la journée.

"Des poubelles ne s'enflamment pas toutes seules devant une porte, on peut supposer un acte malveillant" nous explique une personne présente sur place. Pour l'instant, les policiers valenciennois viennent de commencer leurs investigations, supervisées par le parquet de Valenciennes. Mais pour éviter tout incident, des patrouilles vont tourner dans ce secteur samedi soir selon une source policière. "On verra ce weekend si c'est calme..."

Pas de lien pour l'instant avec les agents agressés

Car la concordance des temps fait tiquer : c'est à Marly que deux policiers se sont fait agresser par une quinzaine de personnes, alors qu'ils intervenaient sur un rodéo urbain, deux semaines auparavant. Trois suspects sont en détention provisoire en attendant leur jugement. 

Pour l'instant, il n'y a pas de liens établis entre ces deux affaires. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess