Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Feu de silo sur le port de Brest : ce que l'on sait

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

L'usine Bunge à Brest fait face à un incendie dans l'un de ses silos de céréales, depuis ce mercredi matin. Un périmètre de sécurité est mis en place.

L'usine Bunge sur le port de Brest
L'usine Bunge sur le port de Brest - Capture d'écran / Google Street View

C'est l'un des grands sites de stockage de céréales sur le port de Brest. L'usine Bunge déplore depuis ce mercredi matin un départ d'incendie dans l'un de ses silos à grains. 

Un périmètre de sécurité mis en place

La préfecture du Finistère explique qu'un périmètre de sécurité a été mis en place, mais que le PPI, le plan particulier d'intervention n'est pas déclenché

Selon les services de l'Etat,"l’intervention consiste à refroidir le silo au moyen de la diffusion, par la partie supérieure, d’une mousse. Cette mousse permet d’étouffer la combustion en la privant d’oxygène, mais également d’agglomérer les différentes particules générées, réduisant les risques de propagation. Cette intervention a permis de faire retomber la température à l’intérieur du silo, et ainsi de réduire le périmètre de sécurité, permettant la _reprise de la circulation sur la rue de Kiel_. En parallèle, de l’azote liquide est va être injecté dans le silo, par la partie basse cette fois-ci. Cette opération devrait pouvoir débuter dans la soirée et durer plusieurs heures."

Les risques de reprise de combustion et d'explosion sont faibles

La Préfecture ajoute : "Les risques de reprise de combustion voire d’explosion sont certes faibles, mais ils imposent une nécessaire vigilance." L'intervention durera plusieurs jours, pendant lesquels pompiers et policiers resteront mobilisés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess