Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : France Bleu Montagne

Un film sur l'alpiniste américain Fred Beckey primé au Festival du film de montagne d’Autrans

-
Par , France Bleu Isère
Autrans, France

"Dirtbag, The Legend of Fred Beckey" a remporté ce samedi le Grand Prix du film documentaire du Festival international du film de montagne ( FIFMA ) d’Autrans. Il retrace l’histoire d’un alpiniste américain rebelle.

Dave O'Leske ( à droite ), réalisateur de "Dirtbag, The Legend of Fred Beckey"
Dave O'Leske ( à droite ), réalisateur de "Dirtbag, The Legend of Fred Beckey" © Radio France - Lionel Cariou

Chemise à carreaux sur le dos et casquette estampillée « Fred Beckey » vissée sur la tête, Dave O’Leske a reçu ce samedi soir à Autrans le Grand Prix du Festival international du film de montage d’Autrans. Son film intitulé Dirtbag retrace la vie de Fred Beckey, alpiniste rebelle auteur de très nombreuses premières, surtout en Alaska : Devils Thumbs ( 1946 ), arête Nord-Ouest du Denali (1954 ), Mont Hunter ( 1954 ), face Nord du mont Edith Cavell ( 1961 avec Yvon Chouinard que l'on voit dans le film ), première hivernale du Mont Robson ( 1965 ), etc. 

Fred Beckey, mort en 2017 à l'âge de 94 ans, aura inspiré plusieurs générations d'alpinistes américains. Le jury d'Autrans a voulu récompenser ce film rythmé, riche en témoignages et en images d'archives, qui rend hommage à un personnage atypique qui n'a jamais cessé de grimper, même à un âge avancé. 

Fred Beckey dans les années 1990 ( photo de Pat Ament )
Fred Beckey dans les années 1990 ( photo de Pat Ament ) - Pat Ament

Prix alpinisme. Voies féminines, de Sandra Ducasse et Francisco Tarantino Junior. Un portrait croisé de trois femmes alpinistes : Martina Cufar-Potard, Liv Sansoz, et Marion Poitevin, première femme à intégrer le prestigieux GMHM de l’armée ( Groupe militaire de haute-montagne ), puis le CNISAG, le centre de formation des CRS de montagne. Ce film a reçu le soutien du FODACIM, le fonds d’aide au cinéma de montagne. Le jury a par ailleurs décerné une mention spéciale à Riders on the Storm, de Frantz Walter.   

Prix nature et environnement. Alptraum, das Letzte Abenteueur, de Manuel Lobmaier. L’expérience parfois douloureuse de deux bergers inexpérimentés partis vivre l’aventure dans les alpages.  

Prix "vie des hommes". La route solitaire, de Hafezi Mohammadreza. Le film montre le quotidien d’Aziz Mohammadi, un instituteur iranien qui se rend de village en village pour instruire les enfants. Il lui faut parfois traverser des rivières en crue pour atteindre les zones les plus reculées des montagnes du Kurdistan…  

Meilleure réalisation technique. Araucaria Araucana, de Rémi Rappe et Serrano Santiago. L’histoire d’un arbre millénaire au Chili. Le jury a aussi attribué une mention spéciale à L’immense retour ( Romance ) de Manon Coubia.   

Le Jury 2017 : Elisabeth Revol ( himalayiste ), Emmanuelle Villard ( preneuse de son ), Antoine Le Menestrel ( grimpeur et artiste ), Hervé Bodeau ( écrivain ), Eric Guichard ( chef-opérateur ). 

Les autres prix   

Prix INA ( Institut national de l’audiovisuel ) de la première réalisation. The Botanist, de Maude Plante-Husaruk et Maxime Lacoste-Lebuis.   

Prix du jury Ushuaïa TV. Dirtbag, the Legend of Fred Beckey, de Dave O’Leske. 

Les prix du public  

Meilleur film d’animation. Swiss Made, de Sophie Wietlisbach.  

Meilleur court métrage de fiction. Hombre Electrico, de Alvaro Munoz.  

Meilleur film documentaire. Becoming Who I Was, de Chang-Yong Moon et Jin Jeon.

Suite et fin du festival ce dimanche avec notamment le film de Kev Adams

Le Festival international du film de montagne se termine ce dimanche 10 décembre avec notamment la projection des films primés. Le film de Serge Hazanavicius Tout là-haut, l'histoire d'un snowboarder qui veut tenter la descente l'Everest, sera projeté à 14 heures avant sa sortie officielle dans les salles le 20 décembre. Le premier rôle de ce film ( très ) librement inspiré de la vie de Marco Siffredi est joué par Kev Adams.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess